Le sommeil fait maigrir : prenez-en soin

Le sommeil est l’une des méthodes les plus efficaces –cependant la moins utilisée– pour perdre du poids sans faire de régime. 

Et pourtant, il est naturel, excellent pour la santé et ne coûte rien…

Avez-vous parfois du mal à vous endormir et en profitez pour aller visiter le frigo ? Ou votre sommeil est-il insuffisant et vous vous réveillez affamée le lendemain ? 

En fait, il existe un lien entre le sommeil et le poids. Et dès lors, votre manque de sommeil affectera négativement vos comportements alimentaires : fringales, repas à des heures irrégulières, … 

Qui pis est, après une nuit raccourcie, vous aurez tendance à vous jeter sur les plats sucrés et gras afin de booster votre énergie et atténuer votre fatigue.

Le sommeil est essentiel pour la santé et pour perdre du poids. Il est important de se ménager une bonne nuit de sommeil pour en tirer tous les bienfaits.

La raison en est que, durant votre sommeil, l’organisme sécrète de la leptine, ou l’hormone de satiété.

Par contre, au réveil, il sécrète la ghréline qui est, elle, l’hormone de la faim.

En conséquence, lorsque vous dormez moins, votre taux de leptine baissera comparativement à votre taux de ghréline. D’où, au réveil, un appétit pour des aliments consistants …qui font grossir. 

Lire la suite de “Le sommeil fait maigrir : prenez-en soin”

Les aliments calories négatives : qu’en est-il ?

Les aliments calories négatives sont des aliments renfermant très peu de calories. En fait, ce qui les rend spéciaux c’est leur valeur calorique dans le processus de digestion. 

En effet, selon le concept des aliments à calories négatives, la digestion serait plus calorique –c’est-à-dire qu’elle dépenserait plus de calories qu’ils n’en contiennent.

Autrement dit, l’organisme dépenserait plus d’énergie (calories) à les digérer qu’ils ne lui en apportent. 

En somme, les aliments à calories négatives n’apportent pas d’énergie, ils en brûlent. D’où leur appellation. 

Les aliments calories négatives sont des aliments sans ou avec très peu de calories.

Cela parait un peu farfelu au premier abord, car il est difficile de se représenter des calories négatives. Et de fait, on ne peut rien soustraire aux calories. Elles sont invariablement positives.

Toujours est-il que selon cette théorie, les aliments à calories négatives joueraient un rôle important dans la dépense énergétique (digestion) et en même temps stimuleraient le métabolisme et la production d’enzymes digestives.     

Les aliments à calories négatives sont caractérisés par leur faible index glycémique et leur pourcentage élevé en fibres. Qui plus est, ils sont généralement riches en eau, en oligo-éléments, minéraux, vitamines, …

D’autre part, ils offrent plusieurs bienfaits non négligeables. Ils  

  • favorisent la digestion ;
  • contrôlent la glycémie (taux de sucre dans le sang) ;
  • réduisent le mauvais cholestérol ;
  • limitent la rétention d’eau ;
  • abaissent l’anxiété et le stress ;
  • purifient le foie et le côlon

En outre, ils réduisent le risque de stockage de graisse, et du coup le gain en calories. 

Lire la suite de “Les aliments calories négatives : qu’en est-il ?”

Le régime crétois: maigrir naturellement?

Le régime crétois ou méditerranéen est l’un des régimes les plus réputés non seulement pour procurer une excellente santé et assurer la longévité.

Toutefois, fait-il perdre du poids ?

En fait, le régime crétois s’inspire de l’alimentation traditionnelle du pourtour méditerranéen. Plus spécifiquement, des habitants de Crète et de Corfou.

C’est un régime simple, sain, varié et équilibré, basses calories –de 1800 à 2500 calories par jour en fonction de l’activité physique.

Cependant, cela est dû à son mode de cuisson particulier. Le régime crétois favorise les brochettes, grillades ou les cuissons douces : à l’étouffée, à l’eau ou à la vapeur.  

En conséquence, il est l’un des modèles d’alimentation les plus protecteurs de l’organisme et du cerveau. 

Le régime crétois est connu pour procurer la longévité et une excellente santé, mais aussi pour perdre du poids.

En tout cas, le régime crétois se distingue des autres régimes alimentaires par sa diversité et la richesse de son éventail nutritionnel. En effet, il est l’un des seuls à intégrer la totalité des aliments disponibles dans la Nature sans exclusion d’aucune sorte. 

Et de fait, sous certains aspects, il ressemble au régime végétarien

En fait, tous deux favorisent les aliments végétaux (fruits et légumes), les féculents et les légumineuses. Toutefois le régime crétois admet les produits animaux (volailles, fruits de mer et poisson, fromages, …) que rejette le régime végétarien. 

Sans doute, le régime crétois se rapproche davantage du régime flexitarien.   

D’autre part, il est aussi fréquemment comparé au régime paléo.  

Lire la suite de “Le régime crétois: maigrir naturellement?”

L’association alimentaire, théorie ou fait ?

L’association alimentaire est le sujet le moins abordé lorsque l’on parle de régime alimentaire. Et pourtant, elle est l’une des choses les plus importantes à prendre en compte dans la composition de vos menus. 

Vous vous êtes certainement déjà senti(e) ballonné(e) après un repas. Certes, vous avez apprécié les plats. Pour autant, vous y avez goûté raisonnablement, et sans vous goinfrer. 

Comment expliquer alors l’inconfort ou, pire, les douleurs d’estomac ?

Si vous ne vous connaissez aucun problème de digestion, la réponse est à chercher du côté de l’association alimentaire.

En fait, notre alimentation, vivante ou cuite, fait généralement fi de l’association alimentaire. Elle marie allègrement, avec plus ou moins de bonheur, féculents, viandes, fromages, desserts, … Et ce, sans se soucier des conséquences.

Cependant, elles existent…

Il serait, d’ailleurs, bon d’aller jeter un coup d’œil sur les plats considérés comme la « norme » en matière de cuisine. 

En effet, s’ils le sont, c’est parce qu’ils constituent des habitudes alimentaires de longues dates. Néanmoins, l’association alimentaire qui en résulte n’est pas nécessairement bonne pour nos estomacs. 

En effet, dans le choix d’aliments plusieurs éléments entrent en compte :

  • le temps de digestion ;
  • le milieu acido-basique ;
  • l’énergie nécessaire à la digestion

L'association d'aliments repose sur une combinaison stricte des aliments afin de favoriser une digestion confortable et rapide.

Or certaines associations alimentaires ne le permettent pas.

Lire la suite de “L’association alimentaire, théorie ou fait ?”

L’alimentation vivante, une alimentation idéale ?

L’alimentation vivante (alimentation crue ou raw food), contrairement aux habitudes alimentaires établies, est exclusivement composée d’aliments crus. 

Vous est-il arrivé de déjeuner ou de dîner sur le pouce de crudités ou de steak tartare, ou d’avaler simplement un jus de fruits ou de légumes pour changer ? Probablement, oui. Toutefois, la plupart de vos repas est faite de nourriture cuite. 

Néanmoins, pour les crudivores, le cuit est à bannir. 

En fait, mis à part les aliments crus, seuls les aliments fermentés à froid (choucroute, cornichons, …), c’est-à-dire sans pasteurisation, sont permis. 

100% naturelle, l’alimentation vivante est uniquement constituée de produits fraichement cueillis, n’ayant subi aucun processus de cuisson quel qu’il soit. Et de préférence bio ou mieux cultivés dans votre potager. En outre, ils ne doivent être ni raffinés ni dénaturés (cf. les produits industriels).

L'alimentation vivante ou crue est une alimentation qui ne permet que les aliments crus. Les aliments cuits sont à éliminer sinon à limiter.

Toujours est-il que, afin de les rendre plus digestes et aussi plus goûteux, certains aliments subissent une légère transformation : le trempage et la purée pour les oléagineux, la germination pour les graines, la lacto-fermentation et les jus pour les fruits et légumes. 

En tout cas, pour les adeptes de l’alimentation vivante, tout autre mode d’alimentation 

  • altère les aliments en modifiant leurs molécules ;
  • élimine leurs enzymes naturels ainsi que les vitamines ou minéraux qui y sont contenues (une cuisson au-delà de 40% détruit enzymes et vitamines), 
  • entraîne un encombrement de l’organisme à l’origine de nombreuses maladies.

Lire la suite de “L’alimentation vivante, une alimentation idéale ?”

Les fibres, un régime à adopter pour maigrir ?

Les fibres, tout le monde en consomme régulièrement. En effet, non seulement elles sont conseillées pour la santé, mais la plupart des aliments en renferment. 

Les fibres alimentaires sont des glucides complexes, complétés de lignine et de cellulose (composants du bois) présents dans les végétaux. Elles ne sont ni digérés ni absorbés par le système digestif.  

Elles n’ont aucune valeur calorique. En fait, leur rôle est d’assurer une bonne régulation du transit intestinal et de favoriser l’activité bactérienne au niveau du côlon.  

Les fibres alimentaires peuvent être solubles : elles attirent l’eau pendant la digestion,se transforment en une sorte de gel qui la ralentit. 

Les fibres tout le monde en consomme régulièrement parce que la plupart des aliments en contiennent.

Parmi les fibres solubles

  • le son et céréales d’avoine (gruau), quinoa, orge, riz basmati, millet, … ;
  • fruits : baies, figue, poire, banane, abricot, orange, … ;
  • légumes frais : artichaut, asperges, carottes, épinard, panais, endive, pomme de terre (sans la pelure), poireau, … ;

Les fibres insolubles :

  • le son et céréales complètes de blé ; boulgour, épeautre, … ;
  • fruits : cerise, melon, papaye, mangue, noix de coco, pomme (peau), … ;
  • légumes : choux de Bruxelles, chou Kale, fenouil, maïs, navet, céleri … ;
  • fruits secs : amande, pistache, arachide, pruneaux, graines de courge, 
  • légumineuses : lentilles, pois chiches, haricots, pois.
  • graines de lin, de chanvre, …
  • épices : cannelle, cumin, poivre et gingembre.

Lire la suite de “Les fibres, un régime à adopter pour maigrir ?”

La dopamine, comment impacte-elle votre poids ?

La dopamine, en avez-vous entendu parler ? L’hormone du bonheur, ça vous dit quelque chose ?

La dopamine est aussi connue comme le neurotransmetteur de la récompense, de la jouissance et du désir sexuel. Toutefois, elle ne sert pas qu’à cela.

La dopamine est un neurotransmetteur moteur (molécule transmettant de l’information entre neurones) qui agit sur la fonction cérébrale. C’est un régulateur des humeurs –d’où son surnom –, du métabolisme et un stimulant du système nerveux et de la circulation sanguine. 

Substance chimique libérée par le cerveau, la dopamine est fabriquée par deux acides aminés : la phénilalanine et la tyrosine, au niveau de la substance noire « locus niger » responsable du contrôle des mouvements.

La dopamine ou l'hormone du bonheur est également connue comme le neurotransmetteur de la récompense, de la jouissance et du désir sexueL

Toutefois, certaines habitudes alimentaires, physiques ou mentales peuvent affecter les niveaux de dopamine. 

Lire la suite de “La dopamine, comment impacte-elle votre poids ?”