Les super aliments : alliés ou dangers ?

Les super aliments, très à la mode il y a quelques années, restent néanmoins une source de controverse.

Les super aliments sont soit vénérés pour leurs exceptionnels bienfaits, soit vilipendés à cause des dégâts environnementaux occasionnés dans leurs pays d’origine. En outre, leur « label » crée une sorte de confusion quant à leur appartenance.

Sont-ils bons pour la santé ? Font-ils perdre du poids ? Contiennent-ils des substances médicamenteuses ou sont-ils de simples compléments alimentaires ? Représentent-ils un danger ? Pour qui ?

En effet, ils se présentent comme une catégorie de produits dont le seul point commun est leur extraordinaire richesse en éléments nutritifs.

Certes, cette incroyable richesse nutritionnelle en fait des alliés primordiaux de notre bien-être en général. Ils collaborerent même à la lutte contre certaines maladies graves comme le cancer. Néanmoins, selon certains magazines, ils contribuent à la perte de poids. D’où probablement les raisons pour lesquelles ils sont si violemment combattus par l’industrie pharmaceutique.

Les super aliments possèdent une richesse inouïe en nutriments. La baie de goji en est l'une des plus riches.

En tout cas, l’un n’empêchant pas l’autre –c’est-à-dire, la santé et la perte de poids– ils sont, grâce à leurs nutriments, d’excellentes sources de vitamines, de minéraux et autres composés organiques et inorganiques, propres à booster notre énergie et notre métabolisme. Ce qui les rend encore plus précieux dans notre alimentation quotidienne.

Quels sont ces super aliments ?

Ce qui constitue l’atout majeur et la caractéristique essentielle des super aliments c’est, outre les minéraux et vitamines, leur richesse inouïe en oligoéléments, antioxydants, acides aminés, …, indispensables au bon fonctionnement de l’organisme.

Parmi les plus connus –ceux, en quelque sorte, à l’origine du label– on trouve :

  • Les baies de goji : proviennent d’une variété du lyciet qui ne pousse qu’en Asie. Ce petit fruit contient à lui seul 19 acides aminés, 8 polysaccharides –de puissants carburants pour l’organisme–, 21 minéraux et oligoéléments (fer, zinc, germanium, calcium, …) ainsi que de nombreuses vitamines (B, C et E).

Et de fait, la baie de goji stimule le système immunitaire, réduit la fatigue, ralentit le processus de vieillissement, améliore l’acuité visuelle, …

  • L’acérola : extraordinaire source de vitamines C, elle est également riche en vitamines A, B1 et B6, en flavonoïdes (antioxydants) et en minéraux (fer, calcium, magnésium, potassium, …). C’est un excellent boost en période de fatigue.
  • La baie d’açaï : originaire du Brésil, elle est bourrée de vitamines, de minéraux et surtout d’antioxydants (omega 3, anthocyanes), qui en font l’aliment anti-vieillissement le plus prisé. Elle favoriserait la digestion ainsi que le sommeil et serait, par ailleurs, excellente pour la peau.
  • Le cacao cru : c’est-à-dire, non torréfié. Sa richesse en flavonoïdes aurait pour effet de réduire la pression sanguine et de faire baisser le taux de mauvais cholestérol. Sa teneur élevée en magnésium, bénéfique pour le foie, en ferait un excellent antidépresseur.
  • Le klamath : micro-algue récoltée à la surface du lac Klamath aux États-Unis. Riche en minéraux (calcium, magnésium, phosphore, potassium et sodium), en oligoéléments, protéines et antioxydants, il est un allié de poids surtout en hiver quand l’organisme est un peu plus fragile.
  • Le curcuma : originaire de l’Inde, il stimule la digestion. Grâce à ses antioxydants, il accomplirait des miracles dans le traitement des maladies inflammatoires comme les rhumatismes. Il serait également très efficace dans la lutte contre certains cancers (colorectal), les troubles gastro-intestinaux, ainsi que la maladie d’Alzheimer.
  • La maca : riche en protéines, minéraux et acides aminés, elle provient du plateau des Andes (Pérou, Bolivie). Surtout connue pour ses effets sur la sexualité, elle accroît la fertilité et réduit la ménopause. Par ailleurs, elle stimule le système immunitaire, tonifie l’organisme et soulage le stress.

Bien sûr, la liste n’étant pas exhaustive, on peut y ajouter le ginseng, la spiruline, les graines de chia, la guarana, l’aloe-vera, le café vert, …

À noter cependant, afin d’éviter les querelles, que les super aliments ne proviennent pas uniquement des contrées lointaines. Il en existe de nombreux en France et en Europe dotés des mêmes effets, peut-être un peu moins accentués, mais à (re)découvrir.

Parmi eux, on compte l’ail, les baies d’aronia qui contiennent trois fois plus d’antioxydants que le cassis, la grenade, les noix, les myrtilles, les jus d’herbe à base de pousses de céréales : blé, orge, …

Les super aliments poussent également dans nos contrées. la baie d'aronia contient de vitamines C que le cassis.

Évaluer les bienfaits des super aliments ?

Dans nos sociétés modernes où la nourriture est de plus en plus dévitalisée, déminéralisée et au final dépourvue des nutriments essentiels à la santé, les super aliments présentent le super avantage d’en offrir un large éventail dans de simples petits fruits.

Et même s’ils ne représentent qu’une infime portion de notre alimentation, les super aliments jouent un rôle crucial pour la santé de nos tissus et de nos cellules.

Imaginez les quantités de vitamines, de minéraux, d’antioxydants, … que vous pouvez ingurgiter en en consommant quelques grammes !

Néanmoins, quoi que bourrés de nutriments, les super aliments ne se suffisent pas à eux-mêmes. Il est évident que, si vous en consommez, ils doivent accompagner des repas sains, variés et équilibrés. Ce sont simplement des compléments alimentaires, certes, super puissants …et super efficaces, bien plus d’ailleurs que ceux offerts par l’industrie pharmaceutique. C’est du reste l’une des raisons pour lesquelles celle-ci leur fait un faux procès à grand renfort d’articles dans la presse grand public.

L’autre avantage-santé extraordinaire des super aliments se manifeste au niveau du système nerveux et cervical. En effet, ils agissent comme des boosters du cerveau, réduisent les effets du vieillissement et sont de plus en plus utilisés dans la prévention de certaines maladies comme la démence. Aussi, non seulement ils combattent sur le long terme Alzheimer, mais renforcent dans l’immédiat la mémoire et les fonctions mentales.

Parmi ces super aliments, amis du cerveau, on compte le curcuma ; les myrtilles ; les légumes verts de la famille des crucifères : chou, broccoli, choux de Bruxelles, kale, … ; les légumes secs : lentilles, haricots, … ; les acides gras oméga 3 : graines de lin, de chia, huile de canola, les noix, … ; le raisin rouge.

Les super aliments sont à consommer régulièrement pour en obtenir tous les bienfaits. Par exemple, les choux de Bruxelles sont d'excellents légumes à inclure dans notre alimentation.

Enfin, pour ceux et celles qui veulent perdre du poids, les super aliments permettent en apportant leur dose de nutriments –et éviter ainsi les carences propres à tous les régimes– de réduire la fringale et/ou d’agir en tant que coupe-faim.

Par conséquent, super aliments, super bien-être… !

Les super aliments, dangers ?

Cependant, c’est loin d’être le cas. Pour leurs détracteurs, la mariée est trop belle…

En effet, à en croire certains journaux et chercheurs, supports de l’industrie pharmaceutique, les super aliments seraient de vrais dangers pour notre santé !

Puisqu’aucune de ces « sources d’information » ne peut nier la présence exceptionnelle de nutriments dans ces super aliments, ils insistent alors sur les effets environnementaux et sociaux désastreux de leur production intensive.

Certes, très souvent ces fruits sont produits –et cueillis– dans des conditions qui sont loin d’être irréprochables. Toutefois, qui en France s’inquiète des traces de pesticides ou autres produits chimiques dans les fruits et légumes récoltés dans les champs français ou européens, et consommés en bien plus grandes quantités à longueur d’année ?

Pour ce qui est des problèmes sociaux liés au fait que la surproduction et le prix d’achat élevé dans les pays d’origine privent la population indigène d’une partie de leur alimentation de base, il est nécessaire de les soulever et de les souligner.

Les super aliments sont souvent récoltés de façon intensive pour l'exportation et prive parfois les populations locales d'une alimentation de base. Assurez-vous que ceux que vous consommez proviennent de filières sûres.

Néanmoins, la solution serait –si les intentions de ces censeurs étaient sincères– de soutenir le développement de filières certifiées bio, grâce auxquelles ces pays pourraient non seulement en maîtriser la production, mais en tirer des ressources économiques importantes ainsi que des revenus financiers appréciables pour les agriculteurs et leurs familles.

Enfin, l’argument massue selon lequel leurs bienfaits seraient douteux car non prouvés scientifiquement, fait fausse route. En Inde, par exemple, de nombreux médecins soignent avec succès les cas de cancer de l’estomac à l’aide du curcuma et obtiennent des résultats plus que probants.

Par ailleurs, les résultats dans le traitement de la maladie d’Alzheimer semblent indiquer que les chercheurs sont sur la bonne voie.

On aura donc très vite compris que certains canaux d’ « information » protègent leurs intérêts au détriment du bien-être et de la santé de tous.

N. B. : Assurez-vous de la source de production et de distribution de ces produits avant de les consommer.

Les super aliments sont de plus en plus utilisés dans la lutte contre certaines maladies graves comme le cancer et alzheimer.

Super aliments, super éthique et mode de vie

Les super aliments, bien que dotés de super pouvoirs ne suffisent pas à apporter le bien-être désiré. Ils doivent accompagner une prise de conscience au niveau de la santé en général.

Il est évident que sans changement dans certaines habitudes de consommation, ces super aliments seront totalement inefficaces à long terme.

Et puisque nous ne pouvons pas transformer les conditions de vie actuelle, il s’agit d’adopter de nouveaux comportements afin de renforcer leur action, et ce faisant profiter au maximum de leurs bienfaits.

  • Mangez bio et varié dans la mesure du possible. On trouve maintenant dans la plupart des supermarchés des rayons bio très abordables. Ceci permettra en outre de soutenir les filières bio chez nous.
  • Multipliez les menus incluant des légumes verts, surtout les crucifères.
  • Choisissez de préférence des fruits en dessert ou au goûter : myrtilles, baies d’aronia, pommes, …
  • Ajoutez plus souvent une gousse d’ail à vos plats, et dans la vinaigrette de vos salades.
  • Saupoudrez vos aliments de graines de chia, de spiruline, de klamath, …
  • Évitez la surconsommation de boissons alcoolisées ou énergisantes qui dévitalisent à long terme votre organisme.
  • Faites de l’exercice : marche à pieds, yoga, …
  • Évacuez le stress une fois pour toute en apprenant à gérer vos émotions.
  • Restez en contact avec la nature en randonnant aussi souvent que possible.
  • Réservez des moments de détente qui occupent votre cerveau et votre mémoire : les mots-croisés, le scrabble, …

En tout cas, ce qui est sûr c’est que le seul moyen de rester en bonne santé et éventuellement mince est de se prendre en mains. Comme dit le proverbe : « Aide-toi, les super aliments t’aideront ».

Les super aliments sont excellent pour nous garder en bonne santé, néanmoins il faut tout faire pour la conserver avec un super mode de vie.

Et si vous avez du mal à obtenir ce bien-être recherché et que votre situation actuelle occasionne stress et prise de poids, inscrivez-vous ICI pour une 1/2 heure de coaching gratuit, pendant laquelle vous apprendrez comment gérer vos émotions et ce faisant contrôler votre poids.

Ma question du jour

Consommez-vous des super aliments ? Dans quel but ? Avez-vous noté des effets positifs ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ?

Partagez votre avis

D’ici là, vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.