Les coupe-faim : est-ce vraiment efficace ?

Les coupe-faim, souvent recherchés pour leur action expéditive en cas de surpoids, sont surtout appréciés de ceux(celles) qui n’en sont pas encore venu(e)s à bout de leur constante fringale.  

En effet, les coupe-faim, qui font les beaux jours de l’industrie pharmaceutique, sont la méthode la plus radicale de perdre du poids en obtenant des résultats immédiats, quasi-instantanés. 

Néanmoins, ceux(celles) qui en consomment ne cherchent pas tant à perdre du poids qu’à en finir avec leur faim incessante. Leur unique objectif étant de combattre leur obsession de manger et, en même temps, de maigrir vite, sans trop se préoccuper des moyens d’y parvenir. 

Les coupe-faim sont une façon mécanique de leurrer l’estomac en le remplissant de faux nutriments. Ils font aussitôt cesser l’envie de grignoter et, ainsi, réduisent les apports caloriques quotidiens. L’autre avantage est, bien sûr, de garder la ligne.

Les coupe-faim sont souvent forme de gélules, mais il existe aussi des coupe-faim naturels dans notre nourriture quotidienne.

Toutefois, ces avantages sont peu efficaces, car les coupe-faim n’agissent ni sur la faim elle-même ni sur ses causes. Leur action temporaire doit se renouveler aussi longtemps que demeure la fringale. Et, à long terme, leurs effets sur la santé sont désastreux. 

Lire la suite de “Les coupe-faim : est-ce vraiment efficace ?”

La gourmandise, l’ennemie du régime ?

La gourmandise, c’est paraît-il un vilain défaut, voire l’un des sept péchés capitaux. La gourmandise a donc mauvaise réputation. Et si vous l’êtes, vous risquez de brûler en enfer pour l’éternité ! 

En fait, n’importe qui peut être accusé de gourmandise dès que l’on fait preuve d’appétit. Car il y aura toujours quelqu’un pour vous le rappeler. 

Ce qui est pire dans ces cas-là, c’est moins le fait de montrer votre appétit que celui d’afficher du plaisir à manger ce qui vous est servi.

Si, en effet, vous aviez simplement un bon coup de fourchette, vous seriez considéré(e) comme un gros mangeur. C’est tout. En fait, ce qui est condamné –et condamnable– ici, c’est le plaisir que vous ressentez à manger.

La gourmandise est considérée comme un vilain défaut. Et pourtant, il n'en est rien. C'est simplement éprouver du plaisir à manger ce que l'on aime.

Vous serez jugé(e) de gourmandise pour ce plaisir –sans doute inconsciemment lié dans les esprits à la sexualité– car il est tabou.

Et c’est ainsi que la gourmandise se reliera dans votre esprit à la culpabilité

Lire la suite de “La gourmandise, l’ennemie du régime ?”

Régimes : Les 4 mythes sur la perte de poids

Régimes, signifie généralement limitation de la nourriture et perte de poids assurée. 

Tous les régimes sont conçus sur le même schéma. D’abord réduire les calories. Si ça ne marche pas, vous passerez aux exercices. Et si vous n’avez toujours pas perdu le moindre kilo, vous blâmerez la génétique et condamnerez les graisses. 

Néanmoins, que vous pensiez en termes de réduction des calories, élimination des graisses, capital génétique ou exercices, vous tombez dans le piège des plus grands mythes créés par l’industrie de l’amaigrissement. Car, non seulement ces inventions reposent sur une conception erronée du corps, mais pire encore, elles ne prennent en compte que les conséquences du mal au lieu d’en traiter les causes.

Régimes et exercices. Les exercices sont bon pour la santé mais ne font pas perdre du poids

Le corps n’est pas une machine que l’on règle ou ajuste ici ou là. Quant au poids, il n’est que le symptôme d’un problème plus profond. 

Lire la suite de “Régimes : Les 4 mythes sur la perte de poids”

La fringale, vous connaissez ? Des astuces pour en finir

La fringale, le petit ceux, le grignotage, la pause-café, … appelez-le comme vous voulez, en tout cas, le résultat est le même.

La fringale, c’est une envie de manger, sans faim, un aliment bien précis : sucreries, chocolat ou autres cacahuètes. Lorsque vous avez faim, vous l’assouvissez avec un repas consistant et, si possible, nourrissant. Mais là, vous ne vous contrôlez plus. Il vous faut manger ce carré de chocolat ou cette poignée de chips…

La fringale c'est l'envie irrésistible qui vous fait vous jeter sur du chocolat ou des chips.

Et le fait est que la faim, cela se passe dans l’estomac, alors que la fringale, la plupart du temps, c’est dans la tête.

Lire la suite de “La fringale, vous connaissez ? Des astuces pour en finir”

Le sucre : comment s’en passer… et perdre du poids

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation. Quelle que soit la composition de nos repas, il en est part. Surtout depuis l’utilisation massive des « sucres libres », ceux qui sont rajoutés à tous les plats cuisinés. Il est donc incontournable. D’où une surconsommation de plus en plus aggravée. 

Présent dès notre naissance dans le lait maternel, et reconnu par nos papilles en tant que saveur agréable, le sucre est considéré sans danger. En outre, de par sa valeur énergétique, il est indispensable à l’organisme notamment au niveau des muscles, du foie et du cerveau. Néanmoins, en cas d’excès, il se transforme en graisses stockées un peu partout sur le corps, et parfois cause de maladies graves. 

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation et reprenne un danger pour notre santé.

Le sucre n’est donc pas toujours un ami. 

Puisque nous en connaissons les méfaits, pourquoi n’arrêtons-nous pas d’en consommer ? 

Lire la suite de “Le sucre : comment s’en passer… et perdre du poids”

Micronutriments et macronutriments. Peut-on s’en contenter pour perdre du poids ?

Les micronutriments, comme les macronutriments, sont de plus en plus recherchés pour pallier les échecs des régimes amaigrissants. Si vous êtes de ceux(celles) désirant perdre du poids de façon peu usuelle, la micronutrition vous inspirera peut-être. Toutefois, il est bon de noter que la micronutrition, appliquée comme régime amincissant, n’est qu’une façon détournée d’utiliser les micronutriments. 

Cet article ne va s’intéresser qu’aux micronutriments. Un second volet sera consacré aux macronutriments.

Les micronutriments en quelques mots

Les micronutriments :

– vitamines : A, B, C, D, K, E ;

– minéraux : magnésium, calcium, phosphore, potassium, … ;

– oligo-éléments : fer, zinc, cuivre, iode, … ;

– acides aminés composant les neurotransmetteurs : dopamine, sérotonine, noradrénaline; 

– acides gras essentiels : oméga 3 et oméga 6 ; 

– probiotiques : bactéries essentielles vivant dans notre intestin ;

– polyphénols et caroténoïdes pour lutter contre l’oxydation des cellules, 

Lire la suite de “Micronutriments et macronutriments. Peut-on s’en contenter pour perdre du poids ?”

Comment faire pour ne pas grossir ? Les vraies questions à se poser

Pour ne pas grossir, vous savez déjà en gros ce qu’il faudrait ne pas faire. Les magazines –et la presse féminine en général– en font l’un des pivots de leur ligne éditoriale. Et de façon régulière, ils offrent à leur lectorat des conseils pour ne pas grossir, accompagnés de programmes ou produits amincissants. 

Je vais parler ici uniquement des conseils pour ne pas grossir.

En voici un rapide récapitulatif :

Les conseils pour ne pas grossir

1. Les aliments à proscrire

Les aliments à fort indice glycémique, dont l’inconvénient majeur est une concentration élevée en sucres rapides. Exemples :  les desserts, les boissons gazeuses sucrées, les jus de fruits, les alcools d’apéritifs…

Lire la suite de “Comment faire pour ne pas grossir ? Les vraies questions à se poser”