Perte de poids rapide : comment s’habituer à sa nouvelle image ?

Une perte de poids rapide peut présenter un danger souvent méconnu. En effet, comme nous l’avons vu dans l’article précédent, une perte de poids rapide peut causer une dissociation temporaire entre sa nouvelle apparence physique et son identité. Pour les ré-associer, un certain travail sur vos croyances, et bien sûr vos émotions, sera nécessaire.

L’enjeu est crucial parce que c’est là que se décide si oui ou non vous reprendrez le poids perdu.

Manger n’est pas anodin. Et manger plus que nécessaire l’est encore moins. Le rapport émotionnel à la nourriture remonte à la petite enfance. Pour certains, tout se passe bien. Pour d’autres, non. Si en plus la famille, la société et l’éducation s’en mêlent, c’est le début d’une longue suite de rapports mouvementés. Et en cas de perte de poids rapide, vous intervenez de façon brutale dans cet équilibre psychologique précaire.

Lors d'une perte de poids rapide, il se peut qu'il y ait des surprises désagréable, notamment quand l'apparence physique et l'identité ne coïncident plus

L’embonpoint est une source inconsciente de réconfort. Surtout si vous avez été suralimenté(e) pendant votre enfance. Pour cette raison, il sera moins facile pour vous de maintenir votre poids à la baisse. En effet, le cerveau est préprogrammé à vous faire revenir à votre poids initial, qui constitue votre point de fixation. Par conséquent, après une perte de poids rapide, il vous faudra négocier avec vos émotions et vos croyances afin d’éviter de retourner à la case départ, c’est-à-dire à la surconsommation alimentaire.

Qui plus est, votre « ancien moi » tient à avoir son mot à dire. Car si la vie rêvée que devait vous procurer votre perte de poids n’est pas au rendez-vous, il vous le fera savoir en vous forçant à vous soumettre à ses exigences. Et ainsi il soutiendra de tout son poids (sans jeu de mots), les manœuvres du cerveau, de la biologie et de la psychologie. (Voir article précédent.)

En fait, c’est une toute nouvelle personne qu’il vous faudra façonner avec ténacité, jour après jour, jusqu’à ce que les deux –apparence et identité– puissent cohabiter de nouveau et que finalement l’une des deux cède la place à l’autre.

Lors d'une perte de poids rapide, il faut effectuer un rapide ajustement de Elsa nouvelle apparence avec son identité

Perte de poids rapide : comment réajuster apparence physique et identité ?

Ce qu’il faudra se dire d’emblée, c’est que le processus sera d’autant plus long après une perte de poids rapide. Il sera donc nécessaire de jouer sur deux tableaux : maintenir votre poids et détourner le cerveau de ses précédents schémas.

1. Au niveau physique

Pour éviter de reprendre les kilos perdus après votre perte de poids rapide, il vous faudra établir une discipline ou hygiène alimentaire non-restrictive qui vous permettra de maintenir le poids acquis. En tout cas, jusqu’à ce que votre cerveau s’y soit habitué. Évitez à tout prix de lui donner l’impression que vous vous sous-alimentez.

• Nourrissez-vous normalement en vous efforçant de réduire les quantités consommées.

• Mangez jusqu’à ce vous ayez atteint un sentiment de satiété. Petit à petit, les hormones de la faim –essentiellement la leptine et la ghréline–  se réadapteront à ces nouvelles exigences.

• Limitez, bien sûr, certains aliments comme le sucre, le sel, les graisses qui ont peu de valeurs nutritives.

• Privilégiez les fruits et les légumes de saison. (Voir l’article sur la diététique chinoise.) Pour ceux(celles) qui consomment des produits animaux, restez-en aux viandes maigres : poulet, bœuf, dinde, ou aux poissons maigres : brochet, cabillaud, dorade, thon, …

Le choix est suffisamment large pour vous nourrir de façon agréable et saine.

Il faut savoir que la restriction des calories produit des hormones de stress –dont le cortisol–, qui agissent sur les cellules graisseuses afin d’augmenter la quantité de graisse abdominale. Quant aux restrictions, elles vous poussent à la surconsommation dès que vous cessez de contrôler votre appétit.

2. Au niveau mental

Cette prolongation de la surveillance de votre poids vous permettra de prendre en compte progressivement de vos besoins psychologiques nécessaires à une réadaptation identitaire.

La perte de poids rapide peut être à l'origine d'une perte temporaire d'identité

Il s’agit en effet de vous habituer à ce nouveau physique, c’est-à-dire apprendre à l’aimer et le faire accepter par votre inconscient. Et également à déjouer les remarques désobligeantes du mental du genre : « Tu es trop maigre ».

Et ainsi, composer un nouveau personnage, plus adapté à votre personnalité.

Dans tous les cas, cette étape est indispensable.

Une fois de plus, tout le travail consiste à faire de l’inconscient votre allié. Ré-affirmez haut et fort devant la glace aussi souvent que possible votre appréciation de votre nouveau physique. Car, il faudra patiemment le convaincre d’accepter quelque chose contre lequel il est programmé : la perte de poids. Et qui pis est, la perte de poids rapide…!

Bien entendu, en cas de difficultés, vous pouvez faire appel à la PNL ou à l’hypnose qui possèdent toutes deux des outils très efficaces pour vous y aider.

Toutefois, il existe des techniques simples et gratuites telle que la méthode du miroir de Louise Hay. Cette méthode a fait ses preuves et ne demande aucun savoir-faire spécial.

En répétant vos affirmations, vous forcerez votre inconscient à se tourner dans une autre direction et à se conformer à votre nouveau commandement.

Quand vous découvrirez que vous êtes parfaitement à l’aise dans ce nouveau corps et devant ce nouveau personnage, vous aurez gagné la partie.

La perte de poids rapide permet après un nécessaire réajustement de sa nouvelle apparence à sa nouvelle identité une satisfaction personnelle

Néanmoins, si la résistance mentale persiste, c’est qu’il y a un problème plus profond à résoudre, probablement lié à l’estime de soi.

En effet, si vous n’avez jamais vraiment apprécié qui vous êtes, quel que soit le physique que vous adopterez, vous aurez du mal à vous sentir à l’aise avec vous-même. Il faut travailler sur votre estime de soi. Toutefois, le travail sur l’estime de soi nécessite un accompagnement professionnel, et par conséquent l’aide d’un(e) coach ou d’un(e) thérapeute.

Dans ce cas-là, n’hésitez pas à vous inscrire ICI pour la consultation gratuite, ou en haut de la colonne de droite. Je vous contacterai alors dans les 48 heures qui suivent, et nous pourrons alors commencer à examiner ensemble les causes profondes de votre mal-être.

Ma question du jour

Avez-vous eu du mal à vous ajuster à votre nouvelle image  après une perte de poids rapide ? Si oui, qu’avez-vous fait ?

Pensez-vous que vous auriez besoin d’aide pour travailler sur votre estime de soi ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ?

Partagez votre avis

D’ici là, vivez pleinement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.