Le métabolisme, comment l’activer pour garder la forme

Le métabolisme est habituellement considéré comme une disposition naturelle permettant de brûler facilement –ou non– des calories et d’être doté(e) d’une confortable chaleur corporelle. C’est alors que l’on parle de « bon métabolisme ». 

Toutefois le métabolisme n’est pas que ça. 

En fait, le métabolisme est un ensemble de réactions biochimiques complexes par lesquelles les organismes vivants transforment et absorbent les substances chimiques provenant de la matière vivante environnante : par exemple, les aliments. Cette fonction est appelée l’anabolisme.

Ou inversement, c’est l’ensemble de processus et de transformations subi par diverses substances dans l’organisme ou dans la cellule. C’est ainsi que se construit l’énergie organique. Cette phase constitue le catabolisme.

En d’autres termes, le métabolisme sert à récupérer sous forme chimique l’énergie environnante afin de nous développer, d’agir, de penser, de nous reproduire, … de vivre ! 

Le métabolisme est une source d'énergie vitale qui vous permet de bouger, d'agir, de penser, de se reproduire, …de vivre quoi !

Vous aurez compris que le métabolisme fonctionne comme un constant transfert d’énergie du monde extérieur vers les organismes vivants dont l’être humain, afin de leur procurer l’énergie vitale nécessaire. 

L’idéal pour l’organisme sera par conséquent d’alterner les phases anaboliques pendant lesquelles il reconstruit et répare ses cellules, et les phases cataboliques créatrices d’énergie essentielle à l’effort physique ou intellectuel. 

Par exemple, le catabolisme des aliments permettra l’anabolisme des muscles ou des cellules.   

Le métabolisme : comment ça marche ?

Le métabolisme, comme on l’a vu est source d’énergie vitale. L’organisme agit comme une voiture qui aurait besoin d’essence pour rouler. Quand son réservoir est vide, elle n’avance plus.

De même, lorsque vous apportez à votre corps les macronutriments indispensables, il va fonctionner à merveille. Dès que vous cesserez, vous serez en panne.

Lorsque vous bougez, travaillez, digérez, … vous brûlez de l’énergie, ou mieux, des calories. 

Votre métabolisme sera donc évalué compte tenu de votre consommation d’énergie, c’est-à-dire de votre dépense calorique.

Votre métabolisme est évalué en fonction de votre consommation d'énergie, c'est-à-dire de votre dépense calorique.

Le métabolisme est influencé par trois facteurs :

Le métabolisme de base (ou basal) équivaut à la dépense énergétique journalière minimum de l’organisme au repos. Il maintient en activité les fonctions physiologiques : cœur, cerveau, respiration, température corporelle (thermogenèse), … Il est donc chargé de notre survie. 

Cette dépense est relativement importante (70%), et dépend de vos âge, sexe, poids, taille.

Le métabolisme en activité (physique ou intellectuelle) regroupe vos actions, vos gestes, vos pensées, … Ces activités représentent 15 à 30% des dépenses totales, qui s’ajoutent au métabolisme de base.  

Le métabolisme est influencé par Trois facteurs. Le métabolisme en activité (physique ou intellectuelle) représente 15 à 30% des dépenses caloriques totales de l'organisme

La digestion permet de transformer des énergies externes (aliments) en carburant interne. Pour digérer, le corps dépense de l’énergie et ce faisant produit de la chaleur. Cela signifie que pour en stocker, par exemple sous forme de graisse, il faut en brûler. 

Ceci est très intéressant lorsque vous voulez perdre du poids. En effet, l’astuce serait de brûler plus de calories en absorbant des aliments grands consommateurs d’énergie pendant la digestion. Et ainsi vous élimineriez davantage de graisses corporelles. 

À noter cependant que vous ne pouvez agir que sur les deux derniers facteurs. Comme par exemple si vous voulez modifier votre poids grâce à une activité sportive. 

Le métabolisme et votre poids

Votre métabolisme aura donc une influence majeure sur votre poids notamment lors du processus de digestion. 

Bien sûr, vous pouvez également pratiquer un sport. Néanmoins, au lieu de vous lancer dans un régime amaigrissant à risque, un choix judicieux d’aliments vous fera éliminer votre plein de calories, sans que vous ayez à les calculer avant de passer à table. 

Et de fait, en mangeant, vous emmagasinez des calories qui seront ensuite brûlées dans la digestion. Ceci, grâce à la chaleur produite et dégagée par l’organisme. L’astuce serait, donc, de dépenser plus de calories que vous n’en stockez. C’est le principe des brûleurs de graisse.

La digestion a, de ce fait, un coût énergétique, ne serait-ce pendant la mastication. Par ailleurs, certains aliments requièrent plus d’énergie pour être assimilés que d’autres. Ainsi, grâce à une alimentation spéciale, vous augmenterez votre métabolisme.

L'un des facteurs du métabolisme est la digestion. Pour augmenter votre métabolisme, les protéines animales et végétales sont les aliments à privilégier à cause d'une plus longue mastication et assimilation.

Sans grande surprise, les aliments riches en protéines sont ceux qui demandent le plus d’énergie pour être digérées. D’où les régimes hyper-protéiné ou cétogène, qui accroissent le métabolisme de base en augmentant la masse musculaires.

En effet, plus vous produirez du muscle, plus vous brûlez des calories, d’où l’idée de consommer plus de protéines pour faire du muscle et éliminer les graisses.

Les protéines sont des molécules complexes, composées de chaînes d’acides aminés, indispensables à la vie. Leur digestibilité, essentielle à leur assimilation, n’est pas la même. Ainsi, les protéines animales seront plus digestibles que les protéines végétales

Par conséquent, lors de la composition de vos repas, pensez à y inclure des protéines végétales : céréales (riz, blé, maïs, …) et légumineuses (lentilles, pois,…) qui prendront plus de temps à être digérées que les viandes ou poissons.  

De toute façon, il est essentiel de respecter l’équilibre glucides, protéines et lipides afin de maintenir un bon métabolisme.

Des aliments pour accélérer votre métabolisme

Pour activer votre métabolisme, les protéines, à consommer régulièrement, devraient occuper une place de choix. Non seulement parce qu’elles demandent une plus longue mastication, mais plus longue assimilation,  

Et de fait, les régimes riches en protéines maintiennent une masse corporelle plus mince qui favorise un métabolisme plus rapide.

Les protéines animales maigres : le poulet, les poissons : cabillaud, colin, merlan, …, les œufs, seront à privilégier.

Viennent, ensuite, en moindre quantité les produits laitiers : fromage blanc et yaourts également bénéfiques à la flore intestinale. 

Les protéines végétales dont les teneurs en acides aminés sont moins élevés, sont à varier dans vos menus.

L’astuce est de combiner les céréales pauvres en lysine et riches en acides aminés soufrés, avec des légumineuses déficitaires en acides aminés soufrés et riches en lysine. 

Ainsi vous disposerez de tous les acides aminées indispensables.  

Pour augmenter votre métabolisme, privilégiez les protéines, animales ou végétales, les bons gras : poissons et oléagineux, des super-aliments : thé, cannelle, piments, … et le vinaigre qui ralentit l'absorption des glucides.

Les bons gras que l’on trouve dans les poissons : maquereau, saumon, thon, sardines, harengs, … ou dans les oléagineux : noix, amandes, … Consommées au petit-déjeuner, ils aident l’organisme à brûler plus de glucides et de matières grasses. Et ce faisant à augmenter le rythme du métabolisme.

 Pour stimuler votre métabolisme, consommez des supers aliments (huile de coco, thé vert, …) et des épices (gingembre, cannelle, poivre, piments, …).

Par exemple, le piment stimule le système nerveux et accélère l’énergie et l’oxygénation des lipides. En outre, il diminue l’appétit, ce qui bénéficiera à votre ligne.

Hydratez-vous fréquemment : thé, café, eau seront parfaits. En outre, ils vous donneront l’impression d’avoir le ventre plein.  

N’oubliez pas la vinaigrette. Le vinaigre non seulement ralentit l’absorption des glucides et empêche les pics de glycémie, mais ralentit le passage des aliments dans votre appareil digestif. Ce qui donne une sensation de satiété.

Attention aux aliments inflammatoires qui ralentissent votre métabolisme. Les jus de fruits et les sucres en général, les huiles végétales, les aliments industriels, … sont à bannir si vous voulez maintenir votre métabolisme au top.

Le métabolisme, les bonnes pratiques et le mental

Vous aurez compris qu’un métabolisme rapide est meilleur pour votre santé : belle peau, bon transit, libido équilibrée, … et donc agit sur votre humeur.

Pour cela, outre votre alimentation, vous devez mettre en place de bonnes pratiques. 

Un métabolisme rapide vous permet d'avoir une belle peau, un bon transit, une libido équilibrée, … et donc agit sur votre humeur. De bonnes pratiques aident aussi à améliorer votre métabolisme

  • De bonnes nuits de sommeil réguleront vos hormones et favoriseront un bon métabolisme.
  • Bannissez les régimes. Par contre, respectez l’équilibre protéines (18 à 25%), glucides (4 à 7%) et lipides (2 à 4%). 
  • Réduisez les portions dans votre assiette. Inutile de surcharger votre estomac.
  • Mangez plus souvent : même si vous suivez un jeûne intermittent, prenez deux petites collations plutôt qu’un seul gros repas.
  • Évitez les situations de stress. Quand c’est le cas, essayez la cohérence cardiaque pendant 5 minutes. Assis(e) sur une chaise, le dos droit, respirez par le ventre cinq fois par minutes. Faites cet exercice cinq fois de suite. Vous aurez ainsi vos 5 minutes  
  • Pratiquez une activité physique, ne serait-ce la marche à pieds. Une petite promenade digestive avant d’aller au lit est très bénéfique au métabolisme.  

Toutes ces pratiques et activités vous permettront d’oxygéner votre organisme et votre cerveau. Ceci vous permettra : 

  • de chasser vos mauvaises pensées, 
  • d’éliminer le stress et ses effets dévastateurs sur le métabolisme, cause de surpoids, 

Et aussi de booster votre moral pour garder la forme.

Ma question du jour

Avez-vous déjà remarqué que vous avez des soucis de métabolisme ? Comment cela s’est-il manifesté ? Qu’avez-vous fait pour le booster ? 

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.