Maigrir : doit-on être mince ?

Maigrir, quand on est en surpoids, est capital. Non seulement pour sa santé, et aussi pour son  

  • bien-être personnel et 
  • estime de soi.

En effet, surpoids et obésité peuvent être source de maladies dont : 

  • l’hypertension, 
  • l’excès de cholestérol, 
  • le diabète de type 2, 

Sans compter divers problèmes psychologiques.

Toutefois, la question est de savoir, 

  • jusqu’où doit-on maigrir ? Et plus précisément,
  • doit-on nécessairement être mince ?

Avant de vouloir maigrir les questions à se poser sont : jusqu’où doit-on maigrir ? Et plus précisément, doit-on nécessairement être mince ?

Pour des raisons (génétiques, culturelles, morphologiques, …), nous ne sommes pas égaux au niveau poids. 

Certaines personnes stockent rapidement les kilos, même en mangeant raisonnablement, d’autres ne prennent pas un seul gramme, quand bien même elles dévorent.

Vous pensez peut-être que c’est injuste, surtout si c’est votre cas. Néanmoins, comme vous le savez probablement, c’est souvent une affaire de métabolisme.

Quoi qu’il en soit, ce n’est pas une fatalité. 

En effet, dans la majorité des cas, le surpoids résulte non pas tant de la quantité que de la qualité de ce que l’on consomme. Notamment, d’un déséquilibre de différents ingrédients : 

De fait, d’après l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé), le surpoids et l’obésité découlent d’une consommation excessive de graisses saturées, et, par conséquent, d’une déstabilisation calorique. 

Et, d’autre part, d’une absence d’exercices physiques. 

Autrement dit, pour l’OMS, un rééquilibrage de la nutrition et de l’activité physique devrait, en grande partie, les éliminer.

Pour maigrir, selon l’OMS, un rééquilibrage de la nutrition et de l’activité physique devrait éliminer, en grande partie, l’obésité ou le surpoids.

Cependant, maigrir n’est pas simplement lié à une ou plusieurs actions intensives au niveau du corps.

En fait, maigrir en suppose d’autres tout aussi fortes –et calibrées– au niveau du mental.

Notamment, lorsque maigrir devient une obsession qui pousse à perdre du poids plus que de raison…

Une fois cela posé, la question demeure : jusqu’où doit-on maigrir ? 

En réalité, la réponse la plus sage serait jusqu’à ce qu’on se sente bien dans son corps. 

Néanmoins, ceci étant tout à fait subjectif, il est évident que si vous êtes dans ce cas de figure, mais avec quelques rondeurs en plus, vous n’aurez pas nécessairement –aux yeux de votre entourage– atteint votre objectif de poids.

A contrario, vous pourriez aussi parfaitement adopter un avis plus « objectif » qui consisterait à vous conformer à l’image corporelle dominante.

Toutefois, la pression sociale exige que vous ayez un corps mince. 

Maigrir jusqu'à ce que vous vous sentiez bien dans votre corps ne satisfait pas nécessairement vos objectifs de poids.

Or, ce qui détermine la minceur n’est mesurable que par 

  • le regard des autres, ou… 
  • vos propres projections

En définitive, être mince n’est qu’une image de soi que l’on se projette en espérant qu’elle sera validée par les « standards » sociaux, …ou les diktats de la mode. 

En tout cas, rien ne le rend obligatoire…

Maigrir : de quoi vous nourrissez-vous ?

Pour maigrir, vous pensez, bien sûr, qu’il s’agit tout simplement de faire un régime . Or, si c’était vrai, cela se saurait…

Par conséquent, il vous faut trouver autre chose.

Dans tous les cas, pour maigrir, une alimentation équilibrée (3-4 repas par jour) devrait y satisfaire grandement. 

Une alimentation équilibrée et variée devrait largement suffire pour maigrir.

En outre, elle devrait être variée et s’acquitter au niveau  

 calorique 

(2100-3500 pour les hommes / 1800-2800 pour les femmes), 

Par ses apports en macronutriments :

  • protéines animales (viande, poisson, produits laitiers, …) ou végétales (tofu, chanvre, …)
  • glucides : féculents (pâtes,riz, pomme de terre, …), légumineuses, céréales
  • lipides : bons gras (huiles d’olive, colza, avocat, fruits à coque, …)

 de vos besoins 

Par des portions ajustées à votre

  • âge, sexe, … 
  • appétit 
  • mode de vie
  • goûts et habitudes

Il est, d’autre part, nécessaire de 

  • Réduire les sucres raffinés : sodas, pâtisseries, sucreries, alcool, …
  • Favoriser les protéines animales maigres.
  • Augmenter la consommation de légumes et de fruits.
  • Limiter celle de gras saturés : frites, sauces, beurre, …

Pour maigrir, un régime une suffit pas, il faut travailler sur ses émotions et croyances.

Néanmoins, pour maigrir, il vous faudra également prendre en considération, vos 

  • émotions
  • croyances.

Les émotions 

À l’origine de la perte ou du gain de kilos, les émotions peuvent :

  • agir sur votre poids indépendamment de votre alimentation ou des exercices physiques.
  • favoriser ou non le stockage de graisse en activant/désactivant les hormones et neurotransmetteurs du cerveau.

Par suite, de vous faire maigrir …ou pas.

Néanmoins, si vous ne collez pas exactement à ces fameux « standards » de minceur, vous pouvez être l’objet de 

  • mépris, 
  • rejet, ou 
  • discrimination sociale. 

Et de fait, ceci aura pour conséquence de nourrir des émotions négatives qui affecteront en retour, et de façon profonde, vos comportements alimentaires. 

De leur côté, ceux-ci entretiendront votre gain de poids. 

C’est ce qu’on appelle les kilos émotionnels.

Et, de la sorte, s’enclenche un cercle vicieux …

Les croyances

Elles naissent généralement d’une réalité intérieure que vous considérez comme vraie. 

Par conséquent, vos comportement, attitude et de même vos actions seront fonction de ces perceptions intérieures.

Maigrir à tout prix pour devenir mince est souvent conditionné par le regard des autres et ses propres projections

Ainsi, si vous croyez que maigrir dépend de votre alimentation ou des exercices physiques vous continuerez à suivre des régimes tout en reprenant régulièrement vos kilos perdus. 

De fait, au moindre écart, vous retomberez dans vos mauvais travers alimentaires.

Et inversement…

En effet, si vous croyez que vous avez un contrôle sur votre poids, vous adopterez rapidement les bons réflexes alimentaires. Ce qui vous aidera à maigrir plus facilement.

En définitive, vos émotions et croyances vous dirigent à votre insu. 

Par conséquent, si vous voulez maigrir, à vous de vous en nourrir positivement…

Quand maigrir à tout prix fait prendre du poids

On le sait, suivre des régimes draconiens pour maigrir à tout prix n’apporte généralement pas les résultats espérés. 

Pourquoi cela ?

En fait, les neurosciences ont démontré avec clarté la raison du regain de poids après ces restrictions.

En effet, des études ont montré que ceci est dû à trois facteurs :

  • cerveau, programmé pour regagner le poids perdu.
  • biologie, qui, sous le contrôle du cerveau, stoppe la perte de graisse.
  • psychologie, qui reviend à l’image intérieure –et croyances– que vous avez de vous-même. 

Selon les neurosciences, pour maigrir durablement il faudra déjouer les résistances de votre cerveau, biologie et psychologie.

De fait, leur interaction vise à lutter contre la perte de poids :

 Le cerveau, dès une perte de poids perçue comme une menace, va déclencher une réaction de survie.  

Ceci crée un stress organique qui vous poussera à 

  • arrêter votre régime
  • retourner à votre alimentation habituelle.

Et ce afin de regagner le poids perdu. …Sinon plus.

La biologie, sous la direction du cerveau, active aussitôt l’arrêt de la fonte de graisse. 

Ainsi, votre organisme subira un ralentissement métabolique en vue de limiter la perte énergétique. 

Ceci aura aussi pour conséquence de contrer votre amaigrissement.

Enfin la psychologie, vous ramènera à votre image antérieure, c’est-à-dire celle qui renvoie à un corps gros. Celui que vous aviez avant d’entreprendre votre régime.

Par conséquent, vous reprendrez en moins de rien vos kilos perdus. C’est l’effet yoyo bien connu. 

Voir ICI mon article sur les neurosciences.

Maigrir : comment trouver un équilibre ?

Pour maigrir, il faut croire que vous contrôlez votre poids. éliminer les émotions négatives liées à la nourriture. développer de l’estime de soi

Pour maigrir, un régime seul n’apporte presque jamais la solution.

En effet, vos émotions et croyances négatives se chargeront de vous en décourager. 

En conséquence, adopter un comportement alimentaire qui ne s’appuie pas sur un travail en profondeur sur vos émotions et croyances vous mènera tôt ou tard à l’échec.

Pour maigrir durablement, il vous faut 

  • croire que vous contrôlez votre poids.  
  • éliminer les émotions négatives liées à la nourriture.
  • développer de l’estime de soi

Bien sûr, opter pour 

  • une alimentation saine et variée
  • la pratique d’une activité physique 

Certes, ce n’est pas facile à appliquer. 

Toutefois, tout dépend de vos objectifs. 

En définitive, la question, en début de régime, se résout à : 

  • jusqu’où vous voulez maigrir ? c’est-à-dire, 
  • quel est le poids qui convient à votre corps ?

Alors. en fonction de votre réponse, vous devrez considérer un certain nombre d’éléments.

Quoi qu’il en soit, choisir d’écouter votre corps vous permettra de développer une estime de soi à toute épreuve qui vous aidera à affronter avec aise le regards des autres. 

Et surtout, de bien vivre votre corps. 

De toute façon, vous serez gagnant(e) sur tous les tableaux : santé, bien-être, joie, …

Si vous préférez vous soumettre aux diktats du maigrir à tout prix, et de la minceur, vous n’atteindrez pas nécessairement votre but pour les raisons citées plus haut. 

Au final, ce qui compte le plus c’est de faire la paix avec votre corps

En conclusion

Le coaching peut vous apprendre à maigrir durablement, vous pouvez avoir une ½ heure de consultation en vous inscrivant sur http://eepurl.com/c0oRx5

Maigrir, certes, –si vous êtes en surpoids–, mais la minceur est-ce nécessaire ?

En réalité, être mince n’est pas indispensable, surtout si cela ne cadre pas avec votre 

  • morphologie, 
  • image de vous, 
  • caractère, …

En effet, plutôt que vouloir être mince, être en forme semblerait beaucoup plus approprié.

Quoi qu’il en soit, bien vivre votre corps devrait être votre ligne de conduite.

Après tout, le corps sait se faire entendre, notamment en résistant ou, au pire, en déclenchant des affections physiques ou autres. 

À vous de savoir l’écouter… 

Et si vous avez toujours besoin d’aide, inscrivez-vous ICI pour une ½ heure de coaching gratuit.

Ma question du jour

Cherchez-vous à maigrir à tout prix ? Pour quelles raisons ? Avez-vous déjà perdu beaucoup de poids ? L’avez-vous repris ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.