Le régime thonon : danger ?

Le régime thonon, à l’instar du régime natman auquel il ressemble comme un jumeau, fait partie de ces régimes proposant une perte de poids rapide et conséquente sous peu de jours.

C’est un régime extrêmement contraignant :

  • hypocalorique : il fournit à l’organisme moins de calories que nécessaires aux besoins vitaux.
  • hyperprotéiné : il est caractérisé par une excessive consommation de protéines (viande, poisson, laitage), et une suppression des glucides (sucres) et lipides (graisses).
  • hypolipidique et hypoglucidique : l’interdiction de matières grasses et de sucres poussent l’organisme à puiser dans ses réserves de graisses et de glucides (glycogène) afin de satisfaire ses besoins énergétiques.  

À ce régime-là, il est évident que vous perdrez du poids rapidement…

Toutefois, contrairement au régime natman, le régime thonon propose une perte de poids de 10 kilos en 14 jours, de préférence sous contrôle médical. 

Le régime thonon est un régime extrêmement restrictif, hypocalorique, hyperprotéiné, hypolipidique et hypoglucidique. Il permet de perdre 10 kg en 14 jours.

Cependant, en dépit de sa prétendue facilité pour maigrir, vous êtes avisé(e) en page d’accueil du site officiel de vous munir d’« une grande volonté » personnelle pour y arriver.

De même, à l’instar du régime natman, le régime thonon propose 

  • Des menus 1200 et 1500 kcal à respecter à la lettre, et 
  • Une phase de stabilisation d’une semaine ou plus en fonction du nombre de kilos perdus. Soit, par exemple, deux semaines pour deux kilos de perdu. Et ainsi de suite.

En tout état de cause, la question demeure : 

  • Quel est l’intérêt d’un énième régime hypocalorique et hyperprotéiné ? 
  • Qu’apporte-t-il de nouveau à ceux-celles qui veulent maigrir ? 

À première vue, le régime thonon apparaît comme une simple surenchère du régime natman.

Et de fait, il est basé sur les mêmes interdits et aliments permis. Sauf qu’il dure une semaine de plus, et la période de stabilisation peut s’étendre jusqu’à dix semaines…

La seule nouveauté que j’ai relevée, c’est le dîner Joker pendant lequel vous êtes autorisé(e) à manger ce qui vous plaît.

Toutefois, c’est une arme à double tranchant parce que certains en profiteront pour se gaver afin, en quelque sorte, de se soulager des journées de privation. 

D’autre part, d’après le site, le régime thonon serait contre-indiqué aux « personnes au physique fragile, … et aussi aux personnes ayant certaines atteintes psychologiques ».

C’est-à-dire, à la majorité de ses clients…! 

Le régime thonon est un régime draconien qui supprime les sucres, les huiles et graisses, les féculents, les céréales et le sel.

En effet, il est notoire qu’une prise de poids anormale est essentiellement liée à des problèmes psychologiques.

Enfin, ce site, rédigé en termes vagues, multiplie les mises en garde, et, malgré lui, engendre un climat de méfiance …vis-à-vis du régime qu’il défend !

Quoi qu’il en soit, et en dépit des garanties offertes : la caution médicale du CHU de Thonon, le régime thonon –et ce par essence– produit à plus ou moins long terme un effet yoyo. Sans compter un risque important de carences nutritionnelles et de problèmes de santé graves.

Les aliments autorisés et interdits

Le régime thonon reproduit au pied de la lettre la liste des aliments autorisés et interdits par les régimes de son espèce.

Les aliments autorisés

  • Volaille : poulet, dinde, …, (essentiellement les morceaux maigres)
  • Viandes maigres : bœuf, porc, …
  • Jambon maigre
  • Poissons blancs : lotte, daurade, sole, merlu, …
  • Fruits de mer : huîtres, moules, …
  • Produits laitiers 0% : yaourts, fromage blanc
  • Légumes verts : haricots verts, laitue, concombre, … 
  • Œufs
  • Fruits peu sucrés : fraise, airelles, prunes, …
  • Agrumes : citron, pamplemousse,

Les aliments autorisés par le régime thonon : les viandes et poissons maigres, les laitages 0%,les fruits de mer, les œufs, les légumes verts, les fruits peu sucrés et les agrumes.

Les aliments interdits

  • Matières grasses : huile, beurre, …
  • Céréales raffinées
  • Féculents : pomme de terre, pain, pâtes, …
  • Plats préparés et industriels
  • Gâteaux, viennoiseries, desserts sucrés, …
  • Sodas
  • Sucre et sel
  • Alcool

Le régime thonon : la phase de stabilisation

À l’instar du régime natman, le régime thonon préconise, au bout des deux semaines de régime, de passer à la phase de stabilisation (ou de consolidation).

Cette phase est fonction du nombre de kilos éliminés pendant les quatorze jours de régime. En effet, elle dure une semaine par kilo perdu.

Elle peut, par conséquent, durer au moins dix semaines –soit 2 mois et demi… Ce qui est très long.

Durant cette phase, si vous êtes une femme, vous pourrez passer de 1200 à 1500 kcal quotidien. Et bizarrement pour les hommes, de 1500 à 1200 kcal …si, éventuellement, les menus vous paraissent trop riches !

En principe, le contenu des menus s’adaptent à toutes les personnes ayant suivi le régime avec succès.

Lors de la phase de stabilisation du régime thonon, vous pourrez manger des plats ou sont inclus des féculents (pain, pomme de terre et margarine entrés petites quantités.

Ainsi, vous réintroduirez progressivement certains aliments. Il suffit, d’ailleurs, de les ajouter ou retrancher de votre menu. 

En l’occurence : 

  • féculents : pain complet (1 tranche) ou 1 petite pomme de terre.
  • matières grasses : margarine (10g) 

Le régime thonon : menus types 

Deux types de menus sont proposés :

  • régime : 1200 ou 1500 kcal
  • stabilisation : 1500 ou 1200 kcal

Menus de la première phase (régime)

  • Petit déjeuner : café ou thé sans sucre.
  • Déjeuner : 2 œufs durs et épinards à volonté / steak grillé et tomates / salade de carottes râpées et petite tranche de fromage à pâte dure.  
  • Dîner : Salade verte, céleri cru et steak grillé / jambon cuit sans matière grasse / salade verte / fruits à volonté et 1 yaourt nature / steak haché et salade verte. 
  • En assaisonnement : du citron uniquement. 

Dans la phase de stabilisation, les femmes peuvent passer de menus 1200kcal à 1500kcal, et les hommes de 1500kcal à 1200 kcal. Ces menus détaillés sont à respecter à la lettre.

Menus de la deuxième phase (stabilisation)

La phase de stabilisation est obligatoire que vous ayez ou non atteint vos objectifs de poids.

  • Petit déjeuner : café ou thé sans sucre, 1 tranche de pain complet avec 10g de margarine, 1 laitage maigre, 1 fruit.
  • Collation (facultatif) : café ou thé sans sucre et laitage (100g) ou fruit.
  • Déjeuner : crudités avec 1 cuillère d’huile, poisson ou viande maigre (100-150g), légumes cuits (sans matière grasse), laitage maigre, 1 fruit. 
  • Dîner : Potage de légumes, 1 petite pomme de terre, poisson ou viande maigre (100-150g), légumes cuits avec 10g de margarine, 1 tranche de pain complet, 1 petit fruit.

Le régime thonon : avantages et inconvénients

Sans surprise, le régime thonon fait partie de ces régimes dans lesquels les points négatifs excèdent de loin les points positifs.

Et ce, en dépit du fait qu’il soit élaboré par un médecin du CHU de Thonon qui, d’ailleurs, est resté anonyme. Ce qui est dommage…

De plus, si l’on se réfère aux témoignages sur les forums, la perte de poids ne dépasse guère les 5-6 kilos.

En outre, une reprise de poids plus ou moins importante se manifeste souvent lors de la phase de stabilisation.

Le régime thonon, régime draconien s'il en est comporte de nombreux inconvénients dont la fonte musculaire, les carences nutritionnelles importantes, des déficits en micro et macronutriments, …qui peuvent peser sur votre santé

Les points forts

  • Perte de poids rapide
  • Plan alimentaire détaillé
  • Forum de soutien pour la motivation 

Les points négatifs

  • Perte de poids brutale due à de nombreuses restrictions.
  • Carence importante en micronutriments : calcium, magnésium, vitamines B, D, E, oméga 3 et 6.
  • Les menus de la première phase n’apportent que 800 kcal/jour, nettement en-dessous des besoins énergétiques quotidiens pour un adulte (entre 1900-2500 kcal pour les femmes et 2500-3500 kcal pour les hommes). 
  • Extrême déficit en macronutriments (glucides et lipides). Ceci a pour conséquent de restreindre la construction des cellules vivantes, puisque les protéines servent de carburant pour l’organisme. 
  • Perte importante d’eau et de muscle, pour les raisons citées plus haut..
  • Manque de variété : exclusion de nombreux aliments.
  • Régime monotone qui engendre de la lassitude.
  • Longue phase de stabilisation : jusqu’à deux mois et demi. 
  • Perte du plaisir de manger.
  • Troubles du comportement alimentaire : boulimie ou gavage surtout lors du dîner Joker.
  • Difficile à suivre et peu compatible avec une vie sociale active.
  • Contraire à l’adoption de comportements alimentaires sains durables.

En conclusion

Le régime thonon à l’instar de la plupart des régimes de son espèce, gère le poids …et le corps, de façon mécanique. 

Le régime thonon à l'instar de la plupart des régimes de son espèce gère le poids de façon mécanique, sans prendre en compte les éléments psychologiques de la vie des personnes qui veulent perdre du poids. Ce qui fait donc que ces derniers sont condamnés à plus ou moins long terme à reprendre du poids.

En effet, la perte de poids ne se résout pas simplement à réduire drastiquement, en quantité et qualité, la consommation alimentaire. 

Le surpoids implique également des conditions psychologiques : émotions, expériences passées, … 

D’ailleurs, pour suivre ce régime, vous devrez faire preuve d’une motivation inébranlable. 

En outre, comme le montrent les neurosciences, tout régime quel qu’il soit entraîne une reprise de poids importante notamment lorsque les personnes désireuses de maigrir ont déjà entrepris un ou plusieurs régimes auparavant. 

Or, c’est le cas de la plupart de ceux-celles qui suivent le régime thonon.

Enfin, un amaigrissement rapide ne coïncide pas obligatoirement avec une perte de masse grasse. 

Par contre, il entraine immanquablement surtout pour ce régime sans sel, 

  • une perte d’eau importante ;
  • une fonte musculaire ; 
  • l’interruption des règles chez les femmes ;
  • des troubles de transit ;
  • une fatigue intense ;
  • des problèmes hépatiques, …

Si, malgré cela, vous insistez à vous lancer, réfléchissez d’abord à ce que vous y gagnerez.

Ma question du jour

Connaissez-vous le régime thonon ? Si oui, l’avez-vous suivi ? Combien de kilos avez-vous perdus, en combien de temps ? Si non, seriez-vous tenté(e) de le tester ? Pourquoi ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.