Le poids idéal (2). Que nous apporte de plus l’IMC et l’IMG ?

Dans l’article précédent, nous avons vu que nous disposions de plusieurs formules différentes pour calculer le poids idéal. Une méthode de calcul simplifiée et plus rapide –l’IMC– est maintenant offerte sur de nombreux sites. Elle permet d’établir le poids idéal de diverses catégories de personnes. 

Régime amaigrissant pour atteindre le poids idéal

1. Qu’est-ce que l’IMC ?

L’IMC ou Indice de Masse Corporelle permet, grâce à un simple calcul, de mesurer votre masse corporelle. Autrement dit, de mesurer si vous êtes, ou non, en surpoids.

Le calcul est simple :

IMC = Votre poids / Taille x 2

Si votre IMC dépasse 25, vous êtes en surpoids.
Si vous êtes en surpoids selon ce calcul, Vous saurez combien de kilos il vous faudra perdre pour parvenir au poids idéal.
Il ne vous reste plus qu’à commencer ce régime ou ces exercices, ou à prendre ces pilules amincissantes afin d’atteindre le poids idéal recherché.

Les limites de l’IMC

Le problème, c’est que, pour trouver le poids idéal de la personne, l’IMC ne donnera, comme indiqué, que l’indice de la masse corporelle. C’est-à-dire qu’il y sera inclus non seulement votre masse grasse, bien sûr, mais aussi votre masse musculaire, l’eau et les os qui composent votre corps, Et dans tous les cas, vous ne voulez –ni ne pouvez– perdre ces trois derniers.

Si vous êtes un(e) grand(e) sportif(ve), ou faites des exercices quotidiens ou hebdomadaires de musculation ou de fitness, vous allez peser presqu’aussi lourd qu’une personne qui ne fait aucun exercice, et dont le poids est constitué en grande partie par sa masse grasse ou sa cellulite. Néanmoins, s’il se peut que cette personne soit en surpoids, vous ne l’êtes certainement pas pour autant…

Le poids idéal permettrait de mieux se porter

De même, si vous avez une forte ossature, ce poids sera comptabilisé dans votre IMC.

Pour ce qui concerne le calcul du poids idéal, l’IMC n’est donc pas aussi fiable que certains magazines nous le font croire. Vous pourrez parfaitement vous en passer si le cœur vous en dit.

2. Quid de son autre dénomination : l’IMG ?

Afin de connaître le poids idéal qui est censé être le vôtre, vous penserez que c’est peut-être mieux de vous tourner vers l’indice de la masse grasse (IMG), qui est lui aussi très prisé par ces mêmes magazines. Vous avez peut-être raison. Mais dans ce cas, vous n’êtes ni enceinte, ni très musclé(e), ni naine ou géante, etc. Ou âgé(e) de moins de 15 et plus de 50 ans. Au-dessus ou en dessous, vous pouvez circulez, il n’y a rien à voir.

En fait, il y existe 4 façons de calculer votre IMG. Les deux formules de Deurenberg, celle de Gallagher, et celle de Jakson-Pollock. Je vous épargnerai le détail des différents calculs, et ne vous donnerai que celle de Deurenberg (1991) qui est la plus courante.

La formule de Deurenberg :

IGM (en pourcentage) = [1,2 x (Poids / Taille x 2)] + [0,23 x âge)] – [10,8 x sexe] – 5,4
[S (sexe) = 0 pour les femmes et S = 1 pour les hommes]

L’interprétation de ce calcul :

• Pour une femme : Inférieur à 25%, vous êtes trop maigre ; supérieur à 30%, trop de graisse.

• Pour une homme : Inférieur à 15%, vous êtes trop maigre ; supérieur à 20%, trop de graisse.

Cetrains magazines insiste sur le fait que ce calcul est important afin de rester en bonne santé, ne pas avoir de cholestérol, ne pas être essoufflé(e)… Mais dans la mesure où tant de personnes sont exclues de ce calcul, on ne voit pas l’intérêt de s’y intéresser.

3. Le poids idéal existe-t-il ?

Si on en revient aux fondamentaux, le poids du corps d’un être humain est une variable assez fluctuante de la naissance à l’adolescence. Puis à l’âge adulte et à la vieillesse. Le poids du corps comprend : la masse osseuse (15% du poids total), la masse musculaire (h = 35% ; f = 28 %), la masse grasse (h = 13 % ; f = 20%), et le reste (viscères, sang, peau, liquides) soit 43% de notre poids. À noter que le corps est constitué à 56% d’eau.

En fait, mis à part la masse grasse et la masse musculaire, le poids du corps reste relativement constant à l’âge adulte. On ne peut pas dire que notre squelette ou que nos viscères grossissent…! C’est entendu.

Pour garder le poids idéal, faites de l'exercice et prenez des suppléments alimentaires

La masse grasse et la masse musculaire sont souvent corrélés. C’est-à-dire que quand la masse musculaire augmente, la masse grasse baisse. Et vice-versa. Ce sont donc les deux facteurs sur lesquels vous pouvez agir.

Comment va-t-on déterminer le poids idéal d’une personne en se basant sur ces formules, toutes plus scientifiques (donc vraies !) les unes que les autres ?

Pour répondre à cette question, je prends un exemple, d’abord avec l’IMC, ensuite selon la formule de Lorentz, et enfin avec l’IMG

• Une femmes de 35 ans, 52kg, 1m65

IMC = 52 / 165 = 19,1 corpulence moyenne
Lorentz = [165 – 100] – [165 – 150] / 4 = 12,5 = 59 kg
IMG = 25,57 % (normal)
Le poids idéal = 57kg

En conclusion, cette femme qui, selon le calcul du site de l’IMC, a une corpulence moyenne, devrait tout de même faire attention de ne pas trop grossir. Néanmoins, selon la formule de Lorentz, elle devrait prendre 7kg de plus. Son poids idéal, selon le même site, est de 57kg… !
Allez vous en sortir avec ces calculs !

• Un homme de 45 ans, 79kg, 1m80

IMC = 79 / 180 = 43,88 = 24,4 (corpulence normale)
Lorentz = [180 – 100] – [180 – 150] / 2,5 = 20 = 63,75kg
IMG = 23% (trop de graisse)
Le poids idéal = 72,5kg

Pour cet homme de corpulence normale (IMC), s’il suit la formule de Lorentz, il lui faudrait maigrir de plus de 15kg ! Il a trop de graisse (IMG). Toutefois, son poids idéal est de 72,5kg, soit 6,5kg de moins.
Qui croire ?

Ce n’est donc pas avec ces formules ou mesures scientifiques que vous obtiendrez la réponse, puisqu’elles se contredisent toutes.
Pourquoi ne pas simplement admettre que le calcul du poids idéal n’est qu’une opération marketing, purement et simplement, afin de tyranniser ceux(celles) qui n’en ont probablement pas besoin.

Puisque le poids idéal n’existe pas, comment faire pour maintenir un poids constant qui vous convienne parfaitement ? 

C’est ce que nous verrons prochainement.

Pour l’instant, et pour en savoir davantage sur le poids idéal, téléchargez ici le PDF : Les 35 erreurs à ne pas commettre si vous voulez perdre du poids.

Ma question du jour :

Avez-vous atteint votre poids idéal ? Est-ce naturellement ? Sinon, quelle formule avez-vous utilisée ? Est-ce que vous avez maintenu votre poids ? Comment y êtes-vous parvenu(e) ?

D’ici là vivez pleinement

Réagissez. Donnez votre avis.


Restons connectés

Inscrivez-vous pour être informé(e)s des nouveaux articles

Nous protégeons votre vie privée. Vos données restent confidentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *