Le jeûne, perdre du poids de façon efficace

Le jeûne, l’une des plus anciennes formes d’auto-guérison, est devenu une nouvelle approche pour soigner différents maux occasionnés par nos société de surconsommation. 

Dans certains pays comme l’Allemagne, la Russie ou les États-Unis, le jeûne est considéré comme une alternative au « tout médicament ».

En dépit de diverses attaques de l’industrie pharmaceutique, la validité du jeûne en tant que thérapie a été prouvée à maintes reprises grâce à l’obtention des résultats extraordinaires dans le cas de maladies graves comme le cancer.

Non seulement le jeûne permet de débarrasser l’organisme de ses toxines, mais également de :

  • lutter contre les désordres immunitaires en améliorant le système immunitaire ; 
  • améliorer les performances cognitives ;
  • ralentir le vieillissement ;
  • lutter contre l’apparition de certains cancers.

En outre, il permet d’éliminer les graisses superflues, de réguler le poids et de garder la ligne.

Il existe différentes sortes de jeûne dont :

  • Le jeûne complet (avec eau) ou partiel (avec jus de fruits ou de légumes), 
  • Le jeûne sec (sans eau), 
  • Le jeûne intermittent (16:8, 24h ou deux jours par semaine).

Le jeûne, qu'il soit complet, partiel thérapeutique ou intermittent, est la meilleure méthode pour améliorer sa santé et prévenir les maladies chroniques.

Le tout est de savoir lequel vous convient le mieux. 

À noter que certains d’entre eux exigent un suivi médical

Le jeûne intermittent et ses variantes

De tous les jeûnes, le jeûne intermittent est le plus pratique, le plus efficace et …le plus connu.

Il consiste à organiser ses repas de façon à en réduire le nombre. Toutefois, cela n’affecte en aucun cas la quantité de nourriture que vous consommerez. Pour cette raison, il ne peut être considéré comme un régime

Certes, vous perdrez du poids, mais en proportion de la qualité et quantité des aliments ingérés. 

Le jeûne 16:8 consiste à jeûner pendant 16 heures et à concentrer ses repas sur une période de 8 heures. Il est important que la période sans prise alimentaire soit la plus longue. 

Comme, par exemple, en se passant de petit-déjeuner. 

Cela revient à dîner vers 20 heures le soir et de vous priver de repas jusqu’à l’heure du déjeuner le lendemain. Tous vos repas seront ainsi concentrés sur moins de la moitié d’un jour, c’est-à-dire entre 12 et 20 heures. 

Bien entendu, ce jeûne ne concerne que les aliments. Vous pourrez prendre de l’eau, du café ou du thé, mais aucune boisson contenant des sucres (sodas) ou des protéines (café au lait).

Choisissez les horaires qui vous arrangent –si vous déjeunez plus tard ou dîner plus tôt. L’essentiel est d’observer 16 heures de jeûne

Le jeûne 16:8 est un jeûne intermittent consistant à jeûner pendant 16 heures et s'alimenter pendant 8 heures. C'est un jeûne pratique, facile à suivre même parmi les sportifs.

Le jeûne alterné ou un jour sur deux est auto-explicatif. Cette formule est surtout utilisée pour les études scientifiques. 

Le jeûne hebdomadaire consistant à ne pas manger pendant 24 ou 36 heures une fois par semaine. Il est conseillé de s’y engager progressivement en commençant par le jeûne 16:8. Ceci afin d’éviter certains symptômes comme le mal de tête, les vertiges ou encore l’irritabilité.

Optez de préférence pour un jour de semaine, car votre esprit sera plus occupé et moins anxieux de se nourrir.

Pour le jeûne de 36 heures, vous pourrez par exemple dîner un lundi vers 18 heures, passer le mardi sans manger et ne vous ré-alimenter –sans excès– que le mercredi au petit-déjeuner.

N’oubliez pas de boire beaucoup d’eau de source, des boissons chaudes : thé vert, ou des infusions : pissenlit, reine-des-prés, … qui vous permettront en même temps d’éliminer les toxines. 

Évitez les sodas ou jus de fruits qui feront grimper votre taux d’insuline, ce qui affectera votre taux glycémique.

Ces deux dernières formules seraient plus efficaces que le jeûne 16:8. 

Si vous choisissez d’en faire un, veillez à ce qu’il n’y ait pas de contre-indications médicales comme par exemple la grossesse et l’allaitement ou l’hypoglycémie. 

Désavantages du jeûne intermittent ?

Il existe un certain nombre de mythes à ce sujet. En voici quelques uns :

L’un des plus tenaces est le fait de se passer de petit-déjeuner. Selon cette croyance, cela entrainerait un ralentissement métabolique

Le petit-déjeuner est une institution récente datant du siècle dernier. S’il y avait des inconvénients à s’en priver, cela aurait affecté bien des générations d’humains avant nous…

L’autre croyance consiste à affirmer qu’il nous faudrait au moins 5 repas par jour. Les trois principaux plus deux en-cas. Il s’agirait de manger fréquemment par petites quantités afin justement d’éviter le ralentissement du métabolisme. 

L’ennui c’est qu’outre faire constamment appel aux organes digestifs et au processus de l’assimilation intestinale, de fréquents repas réduisent la sensibilité à l’insuline. Ceci à pour conséquence de provoquer le développement de la graisse abdominale.

• Le troisième concerne la perte de masse musculaire. Certes, lorsqu’on en perd, le métabolisme au repos ralentit et on gagne du poids. Toutefois, il faut raison garder. Ce n’est pas en se passant de repas pendant quelques heures –d’autant plus que nous vivons en surconsommation– que le corps ira puiser dans la masse musculaire ! 

En fait, non seulement le jeûne fait perdre de la graisse mais stimule la croissance musculaire.

Le jeûne ne présente aucun danger. En dépit des attaques de toutes sortes, il permet au contraire d'améliorer sa santé sans faire appel au "tout médicament".

Enfin, en cas de jeûne, l’organisme passe en mode économie. Il est vrai que dans ces cas-là, l’organisme ralentit son métabolisme et fait appel aux reserves de graisse à sa disposition. On est alors en mode survie.

Toutefois, pour que cela se produise, il faudrait jeûner pour plus de 60 heures. Or la plus longue période sans repas dans un jeûne intermittent est de 36 heures maximum.

Vous avez donc une bonne marge…   

Jeûne et perte de poids

Le jeûne est suivi, dans la plupart des cas, afin de perdre du poids. C’est d’ailleurs la meilleure façon d’aider le corps à brûler les graisses plus rapidement et plus efficacement que lors d’un régime restrictif

La perte de poids, qui peut aller jusqu’à 500 g par jour, est surtout due, au début du jeûne, à la perte d’eau. 

Les autres avantages du jeûne sur la perte de poids sont:

  • l’augmentation de l’hormone de croissance (jusqu’à 500%) qui favorise la combustion des graisses ;
  • la baisse du taux d’insuline à l’origine du surpoids et de l’obésité ;
  • l’augmentation de la noradrénaline qui permet la libération des acides gras des cellules adipeuses, sources d’énergie. Ce faisant, elle entraîne une hausse du métabolisme 

Une étude menée à l’Université de Chicago pendant 12 semaines sur un groupe de 23 personnes obèses a obtenu des résultat très satisfaisants. Sans compter qu’il n’y a eu aucun abandon. 

Ces volontaires se nourrissaient de 10 à 18 heures et n’avalaient rien le reste du temps. Cela leur a permis de perdre en moyenne 3% de leur poids corporel. L’apport alimentaire était de 350 calories par jour entrainant une diminution du taux de lipide sanguin et de la pression sanguine. 

Si le jeûne en lui-même n’est pas un régime, il est souvent conseillé, lorsque l’on en entreprend un, de suivre un régime paléo, riche en protéines (viandes maigres, poisson, œufs), fruits (noix) et légumes.

Le jeûne, entre autre choses, permet de perdre au moins 500g par jour et de brûler les graisses plus efficacement que les régimes restrictifs.

Jeûne 16:8 pour une vie active

Le jeûne est l’une des meilleures méthodes pour booster votre organisme en mettant au repos votre système digestif grâce à une restriction calorique, et simultanément le détoxifier en éliminant ses toxines. 

Ce jeûne ou méthode Lean Gains est facile à suivre. Vous allez jeûner pendant seize heures, ce qui redonnera son plein d’énergie à votre organisme. 

Ainsi, jeûner du dîner jusqu’au déjeuner en se passant de petit-déjeuner, serait la meilleure solution vu que l’esprit et le cerveau sont plus éveillés et les capacités intellectuelles plus alertes l’estomac vide.

Le jeûne est sans danger pour les personnes actives. D’ailleurs les sportifs savent que l’entraînement à jeun ou avec des réserves basses de glycogène, présente plusieurs avantages que des athlètes de haut niveau comme les All Blacks mettent à profit. Donc, oui, c’est possible et même conseillé. 

Toutefois, à l’instar de ces champions, veillez à l’accompagner d’un régime dans lequel vous privilégiez des menus dotés d’un bon apport nutritif en macro et micronutriments

  • Mangez des aliments complets, non transformés, quand vous vous alimentez.
  • Évitez les produits chimiques, notamment ceux contenus dans les suppléments alimentaires que vous serez tenté(e) de prendre afin de limiter les effets du jeûne.

Parmi les bienfaits du jeûne :

Le jeûne est source de multiples bienfaits : la réparation et restauration des cellules, la réduction du stress oxydatif, l'amélioration des fonctions cérébrales, la réduction des maladies cardiovasculaires, des effets anti-vieillissement.

  • Il induit une importante balance énergétique négative. Ce qui permet de brûler plus rapidement les calories.
  • Il répare et restaure les cellules grâce au repos digestif, l’énergie peut se réorienter vers d’autres tâches en éliminant les déchets organiques.
  • Il réduit le stress oxydatif responsable du vieillissement, de l’inflammation et de nombreuses maladies chroniques (cancers et maladie d’Alzheimer).
  • Il réduit les maladies cardiovasculaires en réduisant la pression artérielle et le taux de cholestérol.
  • Il améliore les fonctions cérébrales en favorisant la croissance de nouvelles cellules nerveuses et la production de facteur neurotrophic (BDNF: Brain-Derived Neurotrophic Factor). 
  • Le BDNF facilite la formation de nouvelles synapses pour la mémoire et l’apprentissage.
  • Et bien sûr, des effets anti-vieillissement exceptionnels. 

Le jeûne n’est peut-être pas encore la panacée car ses détracteurs sont puissants et prêts à tout, en tout cas, il s’en approche. Surtout dans nos sociétés où la plus cause de maladies est la surconsommation alimentaire.  

Si vous êtes tenté(e), essayez le régime 16:8 pendant une semaine ou deux, et constatez de vous-même les résultats. 

C’est la meilleure façon de s’en faire une idée.   

Ma question du jour

Avez-vous déjà pratiqué un jeûne ? Si oui, lequel ? Quels en ont été les bienfaits ? Recommencerez-vous ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis

D’ici là, vivez pleinement. 

Un commentaire sur “Le jeûne, perdre du poids de façon efficace

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.