L’image corporelle, s’en faire une alliée pour maigrir

L’image corporelle, c’est-à-dire la manière dont une personne perçoit son corps, est une composante essentielle de l’identité. Nous avons donc tous une image corporelle personnelle. 

C’est une relation qui se développe tout au long de la vie et qui peut être soit positive soit négative. Vous aimez ou n’aimez pas votre corps.

Par exemple, vous avez des problèmes récurrents de poids ? Vos régimes, même les plus restrictifs, ne marchent pas ? C’est certainement dû à votre image corporelle.

En effet, parce que le corps est perçu comme une chose extérieure à soi –le miroir en est le premier stade– l’image corporelle se construit en lien avec les relations sociales ou influences extérieures –ami(e)s, famille, médias, …– qui impactent votre vie.

Ainsi votre degré de satisfaction dépendra du regard des autres, mais aussi de votre propre regard et de vos croyances sur ce à quoi doit –ou devrait– ressembler votre corps.

Vous serez ainsi sensible à :

  • votre poids : apparition de kilos superflus ;
  • votre apparence générale : look vestimentaire, coiffure, formes, … ;
  • au jugement des autres : compliments, critiques, …

L'image corporelle est la manière dont une personne perçoit son corps. Nous avons tous une image corporelle personnelle.

Par contre, une mauvaise image corporelle sera liée à un manque d’estime de soi dû à des mécanismes psychologiques (culpabilité, sentiment d’impuissance, …), à l’influence négative de la famille, de l’entourage, des médias, …

Ceci entraine généralement : 

  • un désamour pour son corps ;
  • une mauvaise hygiène alimentaire ;
  • une suralimentation ou sous-alimentation ;
  • des problèmes de poids ;
  • des régimes restrictifs répétés ;

Toutefois, le corps n’étant pas une chose extérieure, ou pire, une chose coupée de vous, vos efforts pour coller à une image idéale artificielle risquent d’échouer. 

Petite parenthèse. Le rapport à la nourriture étant émotionnel, il est souvent difficile de dicter sa conduite au corps lorsqu’il s’agit de maigrir durablement.

C’est pour cela que l’image corporelle superficielle que vous vous projetez ne vous apportera pas les résultats escomptés. Notamment si vous voulez perdre du poids. Car, la reprise des kilos superflus ne tardera pas.

Si votre image corporelle est superficielle, vous reprendrez à tous les coups les kilos que vous perdrez lors de votre régime.

Ceci vient du fait que l’image corporelle n’est pas liée au conscient. C’est une construction extrêmement complexe, inconsciente, qui dérive de plusieurs facteurs dont vos émotions.

Par conséquent, pour en faire votre alliée, il faudrait aller fouiller du côté de l’inconscient. Et plus précisément, des neurosciences.

Image corporelle et surpoids

Votre image corporelle agit donc sur votre poids. Mais pas nécessairement de la façon dont vous le souhaitez. 

Selon les neurosciences, vous grossissez ou avez du mal à perdre du poids non pas à cause d’un déséquilibre alimentaire mais parce que votre cerveau le veut

En effet, votre cerveau possède les pleins moyens d’activer des processus métaboliques adéquats afin que vous conserviez un poids à la baisse. 

Et c’est là qu’entre en jeu l’image corporelle qui vous caractérise.

Dans la prise de poids, votre corps n’est pas seul en cause. Interviennent, outre votre cerveau, votre biologie et votre psychologie (mental, émotions, …).

Or, on le sait maintenant, le cerveau est programmé pour la survie. C’est-à-dire pour maintenir votre poids à une certaine hauteur et l’empêcher de descendre en dessous de ce palier. 

Si par exemple, l’image que renvoie votre miroir est celle d’une personne replète, votre image corporelle inconsciente sera la même.

Ce n'est pas l'image corporelle que vous projetez sur votre corps qui l'emportera quand vous voulez perdre du poids. C'est l'image corporelle enfouie dans votre cerveau qui pèsera de tout son poids sur les résultats de votre régime.

Et même si vous multipliez les régimes, vous reprendrez à tous les coups votre poids. Parfois, beaucoup plus. Parce que, en créant une situation de disette, vous mettez immédiatement en action cerveau, biologie et psychologie pour vous protéger. (Voir mon article : Les régimes alimentaires, ce qu’en pensent les neurosciences.) 

C’est pourquoi votre image corporelle (superficielle) aura du mal à contrecarrer ce système organisé. D’où les échecs répétés.

Mais en fait, c’est plus retors que cela… 

C’est toujours l’image corporelle enfouie dans votre cerveau –et non pas celle que vous projetez sur votre corps– qui l’emporte. C’est-à-dire l’image corporelle d’un corps en surpoids qui colle à vous parce que c’est celle qui convient à votre cerveau.

Si vous voulez maigrir durablement, l’idée sera de transformer votre image corporelle en vous appuyant non pas sur des influences extérieures quelles qu’elles soient, mais en dupant votre cerveau. 

Autrement dit, il vous faudra tenir compte des trois instances : cerveau, biologie et psychologie) qui gère votre poids. 

Construire la bonne image corporelle pour maigrir

Pour construire une image corporelle adéquate, il sera donc nécessaire de reprogrammer votre cerveau. 

Pour que votre image corporelle soit votre alliée, il faut 5 éléments : vos comportements, vos émotions, vos croyances, vos habitudes et votre alimentation soient orientés dans la bonne direction.

Toutefois, en dépit de l’opinion générale, votre image corporelle dépend moins du stress ou des émotions, … que de vos croyances. En outre, une simple visualisation ne suffira pas à la transformer.

En fait, le corps –dans son apparence physique– est le résultat des actions combinées du cerveau, de votre biologie et psychologie. Il vous faudra donc agir sur les trois, et plus particulièrement sur votre cerveau qui est le seul directement accessible. 

Et ainsi, grâce à cela, votre image corporelle reconfigurée soutiendra vos efforts pour maigrir.

Pour y arriver, il vous faudra prendre en compte cinq éléments :

Vos comportements : ils englobent votre façon de vous contempler dans le miroir –ou d’éviter de le faire–, de prendre soin de votre corps, de vous coiffer, … En fait de tout ce qui tend à renforcer les relations bonnes ou mauvaises que vous entretenez avec lui. 

Vos émotions : elles renvoient à tout ce qui est lié à votre rapport à la nourriture. Que ces relations proviennent de vous (par exemple : manger un gâteau quand vous stressez), de votre famille ou de votre entourage. Elles sont à l’origine des punitions ou gratifications que vous infligez à votre corps. Autrement dit, de vivre en guerre ou en paix avec lui.

Vos croyances : elles concernent surtout les opinions que vous entretenez sur votre corps. Elles alimentent vos désirs de vous conformer à l’image conventionnelle de la femme parfaite. Elles sont aussi à l’origine de votre image de soi, celle qui doit, pour vous satisfaire, convenir au canon de beauté imposés par la société ou les médias.

Pour que votre image corporelle soit alignée sur le poids que vous désirez, il faut reprogrammer votre cerveau.

Vos habitudes : ce sont les actions que vous prenez de façon régulière pour interagir avec votre corps. Sont-elles dures ? Critiques ? Compatissantes ? Aimantes ? …

Votre alimentation : ce sont les aliments que vous choisissez de manger par habitude, par manque de temps ou par plaisir. Est-elle saine, riche en nutriment ou simplement affective? Ce choix influe bien sûr grandement sur votre poids.  

L’image corporelle et la PNL

La PNL ou Programmation Neuro-Linguistique est une technique efficace qui permet d’agir sur vos croyances, émotions, … Elle possède tout un attirail d’outils qui peuvent aider à transformer votre image corporelle .

En contribuant à la reprogrammation de votre cerveau, la PNL peut vous aider à perdre du poids de façon significative et durablement.

Comme par exemple, en délogeant certaines croyances et en apprenant à les reconsidérer afin qu’elles vous soient bénéfiques, 

Ou, pour les émotions négatives, de les reconnaître, de les accepter telles quelles et de vous en libérer.

Il s’agit de les remplacer par des modes de penser et d’agir qui amènent votre cerveau à vous soutenir. Et ce, en lui faisant croire que vous le satisfaites. 

Pour transformer votre image corporelle, la PNL peut vous aider à reprogrammer votre cerveau.

Par exemple, réduisez les portions dans votre assiette et mâchez plus longuement chaque bouchée. Votre cerveau n’y verra que du feu. D’autant plus que l’hormone de satiété –la leptine– entrera immédiatement en jeu.

D’une façon générale, le simple fait de constamment se préoccuper d’une chose la renforce. S’il s’agit de votre poids, évitez de vous en soucier. Dirigez vos pensées vers d’autres activités plus gratifiantes. Vous verrez que ça marche.

C’est d’ailleurs comme cela, qu’adolescente, j’ai transformé durablement mon poids.

Cependant, si vous avez besoin d’être épaulée dans cette démarche, en tant que coach PNL je peux vous assister. Inscrivez-vous ici pour une 1/2 heure de consultation téléphonique gratuite, et je vous répondrai dans les 48 heures qui suivent.

Mes questions du jour

Votre image corporelle nuit-elle à votre perte de poids ? Quels sont les éléments croyances, émotions, habitudes, … qui affectent votre poids ? Pensez-vous que la PNL pourrait vous aider ? Si oui, sur quoi voudriez-vous travailler ? Croyances ?Émotions ? …

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.