La flore intestinale : cultivez-la pour garder un ventre plat

La flore intestinale est une composante majeure de l’intestin indispensable à la bonne santé de l’organisme. 

Elle est généralement ignorée de la plupart d’entre nous. Néanmoins, lorsque vous vous sentez ballonné(e), mal dans votre peau, avec une sensation d’inconfort, ou que vous souffrez de gaz, de flatulences, c’est le signal d’un déséquilibre de votre flore intestinale.  

Composée de millions de bactéries qui jouent un rôle essentiel dans la digestion et l’assimilation des nutriments, la flore intestinale est considérée comme un véritable « organe ». Aussi, si vous négligez de l’entretenir, cela aura pour effet, à plus ou moins long terme, de vous faire gagner du poids. Ou d’en perdre difficilement…

Par exemple, certaines personnes –vous en faites peut-être partie– grossissent alors qu’elles mangent peu. Cela est certes dû en grande partie à leur métabolisme de base. Cependant, des recherches montrent que le surpoids et l’obésité seraient occasionnés par un manque de diversité des bactéries intestinales et par leur déficience. 

La flore intestinale mal entretenue entraine une surcharge pondérale abdominale.

La flore intestinale, ou microbiote intestinal, se nourrit de tout ce que vous absorbez. 

C’est un milieu équilibré, constitué de plusieurs familles de micro-organismes nécessaires à la digestion et à la protection de l’organisme. En effet, ils

  • détruisent les bactéries pathogènes 
  • neutralisent les substances nocives présentes dans l’intestin, comme l’ammoniaque. 
  • facilitent le transit intestinal (et favorisent un ventre plat) ;
  • renforcent les mécanismes de défenses immunitaires. 

La mauvaise santé du microbiote est cause de complications métaboliques qui vont provoquer un stockage des graisses, et donc une surcharge pondérale abdominale.

Prébiotiques et probiotiques

Afin de développer une flore intestinale saine, il vous faut miser sur les fibres

Les prébiotiques –à ne pas confondre avec les probiotiques– sont des fibres alimentaires que nous ne digérons pas, mais qui alimentent et font subsister les bactéries de la flore intestinale

Les probiotiques sont ces bactéries elles-mêmes. Elles contribuent à votre bonne santé.

La flore intestinale est bien entretenue lorsque nous consommons des aliments riches en probiotiques, c'est-à-dire riches en bactéries qui procurent la santé de notre intestin.

Les prébiotiques servent donc à nourrir les probiotiques.

Les prébiotiques sont des fibres qui se dégradent par fermentation dans le côlon. Ce sont des glucides (sucres) qui ne servent qu’au développement et à la reproduction des bactéries.

On les trouve dans les légumineuses (lentilles, haricots, pois, …), les céréales complètes (riz, blé, maïs, …) et les fruits de saison. 

Ces fibres sont soit :

  • solubles : les pectines (pommes) et les fructoses (sucre des fruits).
  • insolubles : le son (écorce des céréales).

Les probiotiques se trouvent surtout dans les produits fermentés : yaourts, laits et fromages fermentés, pain au levain, choucroute, miso, olives. 

D’après certaines études, il semblerait de loin préférable de privilégier une alimentation riche en prébiotiques plutôt que de chercher à augmenter le nombre des bactéries (probiotiques). 

En effet, même après un traitement en antibiotiques, il en reste suffisamment dans vos intestins pour protéger votre organisme. L’essentiel est donc de bien les nourrir afin d’encourager leur rapide reproduction.

Pour maintenir sa flore intestinale en bonne santé, des céréales : blé, riz, … ainsi que des aliments fermentescibles seront très appréciés.

Les prébiotiques sont donc des bienfaits inestimables pour la santé du microbiote.

La flore intestinale : l’alimentation à favoriser

Afin de garder un microbiote en bonne santé, les aliments riches en fibres seront à privilégier. Votre choix devra porter sur ceux qui sont facilement fermentescibles

En voici quelques exemples :

  • Les céréales complètes (riz, blé, avoine, maïs, …) et les légumineuses (lentilles, pois, haricots, …). Afin d’en conserver les fibres et les vitamines, évitez les cuissons prolongées
  • Les légumes tels que les artichauts, brocolis, asperges, haricots verts, ail, oignons, endives, poireau… devront figurer dans au moins l’un de vos repas quotidiens. En outre, ils augmentent le sentiment de satiété et, par conséquent, diminuent votre faim.
  • Les fruits : pomme, raisin, figue, … Si vous avez du mal à les digérer crus, il est préférable de les consommer en compote (légèrement cuite).

La flore intestinale est conservée en bonne santé grâce à la consommation de fruits : raisins, pomme, orange, …

 D’autre part, si vous avez l’intestin fragile, privilégiez les fibres solubles.

  • Vous les trouverez dans l’avoine, le seigle, l’orge pour les céréales.
  • Pour les légumes, elles sont présentes dans les endives, artichauts, ail, poireau, asperge, … 
  • Et pour les fruits : orange, pomme, poire, raisin, …

Vous pouvez également consommer des aliments riches en probiotiques : yaourts, kéfir, fromages fermentés non pasteurisés : gruyère, cantal, roquefort, fourme, …. (Pour les fromages à pâte molle : camembert, munster, …, vous ne les trouverez que dans la croûte.) Les autres aliments fermentés à favoriser sont : la choucroute crue, le miso, le tempeh, les cornichons, les olives.

Enfin, sachez qu’une alimentation trop riche en matières grasses animales (fast food) et en sucre, la nourriture industrielle ainsi qu’une grosse consommation de viande rouge vont entrainer l’appauvrissement du microbiote.

Rester mince avec une flore intestinale en bonne santé

La santé de votre flore intestinale est donc primordiale pour votre santé en général et pour le maintient ou la perte de poids. Pour cela, outre votre alimentation, quelques pratiques d’hygiène quotidienne sont nécessaires.

Pour garder votre flore intestinale en bonne santé, consommez des céréales pas trop cuites, des fruits, et des aliments fermentescibles comme les yaourts, fromages, …

Entretenez les bonnes bactéries : il existe des probiotiques en compléments alimentaires et en vente libre comme le lactobacillus gassieri ou le lactobacillus rhamnosus qui non seulement protégeront et entretiendront votre flore intestinale en bonne santé, mais vous feront perdre du poids. Les bifidobactéries (bifidobacterium breve ou animalis) sont également très bénéfiques pour la santé de votre microbiote. 

Faites de l’exercice au moins 10 minutes par jour. Des études ont montré que certaines équipes de sportifs développaient un microbiote en excellente santé. Suivez leur exemple, cela vous fera perdre du poids plus rapidement.

Évitez de prendre des antibiotiques, sauf en cas de nécessité. Cela semble évident… Néanmoins, ils ont le redoutable effet de détruire aussi bien les mauvaises bactéries que les bonnes. Et de fait, ils perturbent l’équilibre du microbiote. Si vous devez en prendre, renforcez l’apport en bactéries bénéfiques dans votre alimentation. L’Ultra Levure est souvent citée dans ces cas-là.

Dans tous les cas, demandez conseil à votre médecin. 

En dernier recours, essayez le lavement ou le nettoyage du côlon. Aussi appelée hydrothérapie du côlon, cette technique permet de laver votre gros intestin et de le débarrasser des toxines. Toutefois, ce sont des méthodes mécaniques assez brutales. Si vous décidez de passer à l’action, prenez d’abord conseil auprès de votre médecin.

La flore intestinale sera favorisée par une activité physique qui en outre vous fera perdre du poids plus facilement.

Quoi qu’il en soit, l’entretien de votre flore intestinale vous évitera bien des ennuis, dont celui de vous sentir constamment ballonné(e)s, inconfortable et de prendre du poids. Sans compter les autres maladies qui vous accableront lorsque votre condition s’aggrave. De bonnes habitudes quotidiennes, simples au demeurant, pourraient vous en épargner le coût. 

Ma question du jour

Vous sentez-vous parfois ballonné(e) ? Êtes-vous en surcharge pondérale abdominale ? Comment gérez-vous cet inconfort ? ou ce surpoids ? Continuez-vous à chercher des solutions pour régler cette situation ? Quelles sont-elles ?

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.