La détox de printemps : une pratique à honorer

La détox de printemps, ou nettoyage printanier de l’organisme est un moment crucial qui augure le renouvellement de notre santé physique et mentale. Elle est moins pratiquée que la détox après les fêtes. Et pourtant, la détox de printemps est indispensable car elle accompagne le renouveau de la Nature. C’est donc un impératif.

En fait, si vous sentez vos yeux pleurer, votre nez piquer, votre corps s’alourdir, … Si vous vous sentez fatiguée ou stressée, vous n’êtes pas à l’unisson avec la Nature. C’est le moment de nettoyer !

À chaque changement de saison, l’organisme a besoin de préparer le terrain pour accueillir la nouvelle énergie qui l’habitera à ce moment-là. C’est le moment du drainage des émonctoires : poumon, foie, intestin, peau et rein.

La détox de printemps permet non seulement le nettoyage de notre organisme, mais le renouvellement de notre santé physique et mentale.

Selon la médecine chinoise, le printemps correspond à l’élément Bois qui représente la force d’activation et de croissance correspondant à la naissance du Yang, après la période hivernale Yin

C’est une énergie volontaire comme celle de la vie végétale qui germe, croit et se tourne vers la lumière.  

Parce que le Bois correspond à l’organe Foie –avec pour émonctoire la vésicule biliaire–, le corps doit se tourner vers les aliments privilégiant les saveurs acides des pousses printanières, jeunes et immatures : asperges, artichauts, citrons, …  

(Voir notre article : Maigrir naturellement)

Force est de constater que la naturothérapie s’est développée parallèlement loin de ces courants, et pourtant elle préconise les mêmes procédures. Les deux méthodes se rejoignent parfaitement dans leur démarche, et ce en dépit de différences terminologiques. Les résultats étant par ailleurs les mêmes. 

Ceci tendrait à indiquer l’urgence naturelle du nettoyage organique et donc de la détox de printemps.

La détox de printemps : Des habitudes à modifier

Pour réussir votre détox de printemps, vous devez oublier momentanément les « mauvaises » habitudes adoptées pendant la saison hivernale. C’est le moment de réviser vos comportements alimentaires.

Pour la détox de printemps le corps doit se tourner vers des aliments acides comme le citron, piquants comme le gingembre et amers comme les endives.

Par exemple, si le chocolat est excellent en hiver, au printemps il est nécessaire de le conserver dans vos placards jusqu’au retour de la saison adéquate. 

  • Renoncez donc aux barres chocolatées. Remplacez-les par pommes, poires ou fruits acides du genre kiwis.
  • Supprimez les sucres raffinés, préférez-leur la saveur acide du miel.
  • Si vous consommez des produits animaux, favorisez les viandes ou poissons maigres : poulet, dinde, … ou cabillaud, lieu, …
  • Optez pour la cuisson à la vapeur. Les fritures conviennent mieux à l’hiver.
  • Réduisez les produits laitiers : beurre, fromages, … qui engorgent le foie.  
  • Privilégiez l’eau plate ou le thé vert à l’alcool, boissons gazeuses, ou jus de fruits.

D’une façon générale, évitez le grignotage, mangez lentement et mastiquez votre nourriture pour éviter les ballonnements propres à cette saison, Buvez modérément.

Certains conseillent une mono-diète, qui consiste à ne manger qu’une seule famille d’aliments. Dans ce cas, si vous aimez les carottes, une mono-diète de carottes sera excellente : en jus, râpées, cuites à la vapeur, …  

La détox de printemps : Les aliments à privilégier

Pour la détox de printemps, les aliments à privilégier sont les asperges, les artichauts, le cresson, … les fruits : pommes, poires ou fraises, … et les viandes ou poissons maigres : poulet, dinde, ou lieu, cabillaud, …

Pour la détox de printemps, la Nature a tout prévu –comme toujours… 

En effet, afin d’accompagner le renouvellement d’énergie, les fruits et légumes de saison seront acides, piquants, légèrement amers. Ne vous en privez pas.

  • Faites le plein de légumes verts : artichauts, asperges, cresson, endives, brocolis, pissenlits, céleri, … C’est le moment de vous gorgez de chlorophylle… et de fibres
  • Arrosez-les de jus de citron, pour la saveur acide qui stimule le foie et illumine votre teint.
  • Épicez vos plats : gingembre, ail, échalote, persil, … sont excellents.
  • Privilégiez les fruits locaux : pommes, poires, fraises, … Toutefois, bananes, papayes et mangues seront les bienvenues.
  • Accueillez les pommes de terre nouvelles, et 
  • Colorez vos plats avec les potirons, potimarrons ou courgettes.
  • Favorisez les poissons et viandes maigres.
  • Engrangez votre plein de vitamines et de minéraux avec les fruits secs : amandes, noix, … qui remplaceront les mauvaises graisses tout en vous procurant du plaisir. 

Pour votre détaox de printemps, le pissenlit en salade est excellent pour le nettoyage des reins.

Ces aliments sont appelés Aliments tièdes en médecine chinoise. Ils servent à réchauffer l’organisme après le froid hivernal et préparent le passage à la saison chaude.

Comme toujours, mangez raisonnablement en respectant les proportions qui satisfont votre faim.

Toutefois, si ce régime alimentaire ne vous parait pas suffisant, vous pouvez faire intervenir des méthodes supplémentaires pour votre détox de printemps.

La détox de printemps : Les autres méthodes

Pour accélérer votre détox de printemps, vous pouvez utiliser d’autres méthodes comme la phytothérapie ou l’aromathérapie. 

Certaines sont connues comme la sève de bouleau en phytothérapie. Quant aux huiles essentielles, il en existe un certain nombre qui pourront vous aider dans votre démarche. 

Pour la détox de printemps, une cure de sève de bouleau est l'un des meilleurs moyens de nettoyer son organisme, sans compter les multiples bienfaits qu'elle procure, dont la perte de poids.

Par ailleurs, pour votre détox de printemps, des cures comme celles de jus de citron ou de radis noir seront excellentes pour drainer votre foie. 

Pour ce qui est des reins, le pissenlit, les orties ou le romarin feront merveille.

La sève de bouleau, en cure de 21 jours, remporte tous les suffrages. Elle :

  • est une véritable cure de jouvence ; 
  • offre le plein d’énergie ; 
  • renforce la bonne humeur ;
  • permet d’éliminer la rétention d’eau d’où une perte de poids ;
  • rend la peau éclatante et les cheveux brillants.

Si vous optez pour les huiles essentielles, les plus efficaces selon Aroma Zone sont :

  • Le livèche et le céleri pour la détox de printemps du foie et des reins.
  • Le genévrier pour son action drainante ;
  • Le romarin à verbénone pour stimuler le foie, 
  • Le citron et carotte pour vous régénérer.  

Pour votre détox de printemps, les huiles essentielles de livèche, de genévrier, de romarin , … sont toutes excellentes pour un nettoyage et drainage de votre organisme.

Finalement, vous pouvez y adjoindre certaines pratiques à garder tout au long de l’année, qui vous permettront d’éviter l’accumulation des toxines dans votre corps.

La détox de printemps : Les bonnes pratiques

Pour votre détox de printemps, certaines pratiques ou routines sont plus faciles à conserver en fin de saison. À vous de voir celle qui vous convient le mieux. 

  • Se mettre au vert pour se connecter à la Nature. Si vous le pouvez, de temps en temps offrez-vous un week-end spa. Sinon,
  • S’accorder une heure de sauna par semaine ou par mois. Ou un massage de temps à autre.
  • Adopter une activité physique de son choix : la marche à pied, le jogging, la piscine, … pour éliminer régulièrement les toxines. 
  • Méditer : c’est la meilleure façon d’éliminer le stress, cause de toxines dans l’organisme.
  • Dormir davantage : ceci permet au corps de se régénérer et de se purifier naturellement.
  • Prendre du temps pour soi : c’est, avec la méditation, le meilleur moyen de se connecter à soi et à son être intérieur. Et, ce faisant, de se libérer du stress, de l’anxiété, … de tout ce qui est cause de déséquilibre.

La détox de printemps, pour que ses effets soient durables, doit être accompagnée de pratiques telles la méditation qui élimine les toxines générées par le stress.

Ces pratiques sont à conserver pour éviter l’encrassement de vos organes et par conséquent une prise de poids quand l’énergie ne circule pas correctement.

Vous disposez maintenant de plusieurs suggestions pour réussir votre détox de printemps. À vous de choisir. 

Bonne détox de printemps !

Ma question du jour

Faites-vous des détox de printemps ? Si oui, quels procédés choisissez-vous ? Quels résultats avez-vous obtenu ? 

Réagissez ! Êtes-vous d’accord ? Pas d’accord ? 

Partagez votre avis  

D’ici là, vivez pleinement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.