La chrono-nutrition, l’autre méthode pour perdre du poids

La chrono-nutrition ou chrononutrition : Mincir (ou le rester) intelligemment. 
La chrono-nutrition est une méthode qui s’occupe de vos formes, pas de votre poids, indique l’auteur, le Dr Alain Delabos dans son livre, Mincir sur mesure.

Couverture du livre du Dr Alain Delabos : Mincir sur mesure

J’avais entendu parler de la chrono-nutrition (ou chrononutrition) depuis un moment, mais je ne savais pas de quoi il en ressortait. C’est chose faite.

La chrono-nutrition c’est une méthode naturelle qui se base sur nos besoins nutritifs, plutôt que sur nos désirs ou pulsions alimentaires. Et ce, afin de permettre à celui ou à celle qui le souhaite, soit de perdre les kilos superflus, soit de contrôler son poids.

Selon cette méthode, il est nécessaire de manger ce dont le corps a besoin, quand il en a besoin. La notion de temps (chronos) est essentielle. En effet, il est important de se nourrir du bon aliment au bon moment.

La chrono-nutrition, de quoi s’agit-il ?

La chrono-nutrition, c’est une méthode qui contrôle avec soin ce dont a spécifiquement besoin le corps pour se nourrir au moment des (quatre) repas. Et ce, en fonction d’un certain nombre de variables.

En fait, selon son créateur, avec l’âge et le développement des civilisations, nous avons perdu l’instinct qui nous permet de nous nourrir correctement. Et cela, en quantité comme en qualité. Toutefois, selon lui, il n’est pas indispensable de remonter à nos ancêtres sapiens, pour se rendre compte que tout nouveau-né humain rejettera instinctivement toute nourriture superflue dès qu’il se sentira rassasié.

C’est pour cela que la chrono-nutrition, qui revient aux sources, convient à ceux(celles) qui s’en sont le plus écartés. Toutefois, pour le créateur ne s’agit pas d’un autre régime amaigrissant.

Les principes de base de la chrono-nutrition

Le manque d’observation de cette règle fondamentale, entraîne certains symptômes très caractéristiques au niveau du corps. C’est ce qui se définit comme morphotype (forme type). Ou si vous préférez, une morphologie type, attribuée génétiquement à la naissance, et définie par des caractéristiques précises. (À noter que certains sportifs parlent de morphotype musculaire.)
Selon la chrono-nutrition, il en existe cinq :

Sablier (taille très mince, poitrine et hanche très larges), qui caractérise les personnes ayant un régime alimentaire composé surtout de fruits, de sucre et de protéines.
Le sablier correspondrait au personnage X dans l’image ci-dessous.

Chéops ou la pyramide (des haches et des fesses très larges), qui dépeint les personnes ayant une alimentation essentiellement végétarienne, voire végétalienne, avec des carences en protéines animales.
Chéops correspondrait au A dans l’image ci-dessous.

Monastique, c’est-à-dire en tonneau, qui caractérise les personnes ayant une alimentation riche en féculents (pâtes, riz, pommes de terre,…).
Monastique correspondrait au O.

Schwarzy (ou le type des haltérophiles), elle représente une pyramide inversée signalant une consommation excessive de protéines, afin de favoriser un important développement de la musculation.
Schwarzy correspondrait au V.

Tronc d’arbre, qui dépeint la silhouette massive de ceux qui mangent trop et de tout à la fois.
Le tronc d’arbre correspondrait au H.

Il existe plusieurs autres morphotypes qui ne font pas partie de la liste d’origine, tels que Rubens, Maya ou Ascétique. Toutefois ces ajouts ne visent que les types extrêmes dirons-nous, des morphotypes basiques de la chrono-nutrition.

Cliquez ici pour calculer votre morphotype.

Les principaux morphotypes en chrono-nutritions, ou comment les travers alimentaires affectent l'aspect physique de ceux ou celles qui les entretiennent

Différents morphotypes

Selon les principes de base de la chrono-nutrition, et afin d’éviter de tomber dans l’un de ces travers alimentaires, il faudra tabler sur une qualité et quantité raisonnables de nourriture, c’est-à-dire, toujours en fonction des besoins du corps, Et jouer sur trois paramètres :

• la morphologie : définie en fonction de la hauteur et du volume du corps. (Ceci pour corriger et rééquilibrer les anomalies existantes.)

le milieu : la région, la latitude, le climat, le confort, dans lesquels vit la personne.

l’activité : son intensité et sa durée permettront de définir les besoins nutritionnels. La nature de cette activité -physique ou intellectuelle– déterminera la qualité des aliments.

Pour les personnes âgées et les jeunes, deux autres paramètres sont pris en compte : la sénescence et la croissance.

Comment appliquer ces principes ?

Les principes de la chrono-nutrition sont simples, mais pas toujours faciles à appliquer pour des raisons d’emplois du temps chargés. Si vous voulez vous lancer, il vous faudra donc penser à aménager du temps pour vous y consacrer.

Pour commencer, il s’agira de manger afin d’assurer la stabilité de son organisme. Et la meilleure façon de le faire est d’observer quatre repas. En effet, cela permet, en multipliant les repas légers de satisfaire la faim, d’éviter les digestion trop longues, et d’empêcher le stockage des graisses. En outre, ces quatre repas permettront de distribuer efficacement les différents apports en nutriments.

Chrono-nutrition : respecter différents repas dans la journée

La chrono-nutrition conforte, en quelques sortes, les préceptes de la méthode Kousmine selon laquelle il est souhaitable d’équilibrer les repas en faisant un petit-déjeuner de roi, un déjeuner de prince et un dîner de mendiant. Mais avec quelques variantes de taille :
Selon la chrono-nutrion, il faut manger :
gras le matin,
dense à midi,
sucré l’après-midi et
léger le soir.
Et respecter un écart d’au moins cinq heures entre chaque repas. Sauf entre le goûter et le dîner, l’écart ne sera que d’une heure et demie.

La suite dans l’article suivant

Ma question du jour :

Quel est votre morphotype ?
Êtes-vous prêt à changer votre alimentation pour transformer votre silhouette ?

La réponse à la question vous permettra de vous pencher sur vos déséquilibres alimentaires, et de rétablir la balance. Surtout si vous cherchez à perdre du poids

D’ici là, vivez pleinement

Réagissez. Donnez votre avis.
D’accord ? Pas d’accord ?

Restons connectés

Inscrivez-vous pour être informé(e)s des nouveaux articles

Nous protégeons votre vie privée. Vos données restent confidentielles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *