L’alimentation intuitive : Adieu les régimes ?

L’alimentation intuitive, concept créé par deux diététiciennes californiennes, apporte une nouvelle perception de l’alimentation en général et du corps en particulier.

Cette approche innovante a été créée par réaction contre les régimes amaigrissants et d’une certaine façon grâce à l’avancée des neurosciences

En effet, les neurosciences ont montré que : 

  • le corps est beaucoup plus intelligent que l’on ne croit. En outre, 
  • il est programmé pour revenir constamment à son poids de base. (Voir mon article sur les neurosciences.) 

D’où les échecs répétés des régimes amaigrissants.

En fait, les régimes –façon mécanique de perdre du poids– reposent sur plusieurs erreurs graves :

  • L’absence de prise en compte de la faim ;
  • La diabolisation de certains aliments ;
  • Les interdictions de toutes sortes ; 
  • Les privations ; …

Or ces restrictions sont à l’origine de 

  • difficultés à perdre du poids durablement, et 
  • la reprise immédiate des kilos perdus. 

L'alimentation intuitive, allant à l'encontre des régimes, permet de choisir ce que l'on veut manger quand on veut manger

L’alimentation intuitive prend le contre-pied de ces méthodes répressives et place l’accent justement sur les « zones d’ombre » des régimes amaigrissants qui entretiennent la reprise de poids.

Ainsi, pour ceux-celles qui veulent maigrir et pour qui les régimes ne marchent pas, l’alimentation intuitive est la solution idéale. 

Lire la suite de “L’alimentation intuitive : Adieu les régimes ?”

La gourmandise, l’ennemie du régime ?

La gourmandise, c’est paraît-il un vilain défaut, voire l’un des sept péchés capitaux. La gourmandise a donc mauvaise réputation. Et si vous l’êtes, vous risquez de brûler en enfer pour l’éternité ! 

En fait, n’importe qui peut être accusé de gourmandise dès que l’on fait preuve d’appétit. Car il y aura toujours quelqu’un pour vous le rappeler. 

Ce qui est pire dans ces cas-là, c’est moins le fait de montrer votre appétit que celui d’afficher du plaisir à manger ce qui vous est servi.

Si, en effet, vous aviez simplement un bon coup de fourchette, vous seriez considéré(e) comme un gros mangeur. C’est tout. En fait, ce qui est condamné –et condamnable– ici, c’est le plaisir que vous ressentez à manger.

La gourmandise est considérée comme un vilain défaut. Et pourtant, il n'en est rien. C'est simplement éprouver du plaisir à manger ce que l'on aime.

Vous serez jugé(e) de gourmandise pour ce plaisir –sans doute inconsciemment lié dans les esprits à la sexualité– car il est tabou.

Et c’est ainsi que la gourmandise se reliera dans votre esprit à la culpabilité

Lire la suite de “La gourmandise, l’ennemie du régime ?”

La cellulite, des solutions faciles pour s’en débarrasser

La cellulite est sans contexte l’ennemi numéro 1 des femmes. En effet, elle gâche les plus belles silhouettes dès qu’il faut apparaitre en short ou en maillot de bain. Certes, l’été est bel et bien terminé, mais avec la routine qui se réinstalle, c’est le retour des mauvaises habitudes qui l’entretiennent.

En effet, qui dit routine, dit plus d’heures passées dans les transports, derrière un ordinateur, au travail… Assis(e)s pendant de longs intervalles de temps dans des espaces clos, avec des emplois de temps surchargés et la fatigue qui s’accumule, tout cela vous enlève la moindre motivation à faire quoi que ce soit d’autre.

Travail, travail, travail…, c’est votre nouveau mantra.

Lire la suite de “La cellulite, des solutions faciles pour s’en débarrasser”

Comment faire pour ne pas grossir ? Les vraies questions à se poser

Pour ne pas grossir, vous savez déjà en gros ce qu’il faudrait ne pas faire. Les magazines –et la presse féminine en général– en font l’un des pivots de leur ligne éditoriale. Et de façon régulière, ils offrent à leur lectorat des conseils pour ne pas grossir, accompagnés de programmes ou produits amincissants. 

Je vais parler ici uniquement des conseils pour ne pas grossir.

En voici un rapide récapitulatif :

Les conseils pour ne pas grossir

1. Les aliments à proscrire

Les aliments à fort indice glycémique, dont l’inconvénient majeur est une concentration élevée en sucres rapides. Exemples :  les desserts, les boissons gazeuses sucrées, les jus de fruits, les alcools d’apéritifs…

Lire la suite de “Comment faire pour ne pas grossir ? Les vraies questions à se poser”

Perdre du poids. Ne pas sous-estimer ces trois attitudes si vous ne voulez pas le reprendre

Perdre du poids serait facile si vous n’essayiez pas de viser un quelconque poids idéal. Dans l’article précédent, nous avons vu que le poids idéal n’existe pas. Le poids du corps varie en fonction de l’âge et des circonstances. La question est de savoir si vous vivez en bonne harmonie avec votre corps. Si oui, vous avez le poids idéal. Sinon… 

1. Qu’est-ce qui fait prendre du poids, même en essayant d’en perdre ?

On grossit, me direz-vous, par manque d’exercices, un mauvais régime alimentaire ou une consommation en excès, la sédentarisation, l’hérédité, l’environnement familial, …

Vous n’avez pas entièrement tort. Le poids du corps humain est, en grande partie, déterminé par l’interaction des gènes et de l’environnement.

Pour perdre du poids, il faut constamment surveiller son poids et réagir au plus vite

Cela dit, on peut se demander pourquoi, dans une même famille, deux sœurs ou deux frères d’âge équivalent absorbant les mêmes quantités de nourriture ne pèsent pas nécessairement le même poids ? Il faudrait peut-être creuser un peu plus.

Lire la suite de “Perdre du poids. Ne pas sous-estimer ces trois attitudes si vous ne voulez pas le reprendre”

Régimes amaigrissants : à quoi servent-ils ? Font-ils perdre du poids ?

Les régimes amaigrissants sont habituellement conseillés pour se débarrasser des kilos superflus. Et pourtant…

Dans le précédent article, j’ai montré précédemment comment les neurosciences empêchait une perte de poids massive et durable sur le long terme.

Lorsque vous suivez des régimes amaigrissants à répétition, votre cerveau, avec l’aide active de votre biologie et de votre psychologie, se charge de vous faire retomber chaque fois dans les mêmes ornières. Perte de poids massive suivie d’un regain tout aussi massif de poids.

C’est le phénomène très connu du régime yoyo.

Lire la suite de “Régimes amaigrissants : à quoi servent-ils ? Font-ils perdre du poids ?”

Les régimes amaigrissants : qu’en pensent les neurosciences ?

Les régimes amaigrissants, presque tout le monde en fait. Ou en a fait un à un moment ou à un autre. Quel que soit son âge, son sexe, sa profession, sa nationalité…

Dans cette section du blog, je vais surtout m’intéresser aux méthodes facilitant la perte de poids de façon permanente. Toutefois, avant d’entamer la série d’articles sur cette thématique, il était important de dire un mot sur les régimes amaigrissants en général. Et le point de vue des neurosciences, ou recherches sur le cerveau, était tout indiqué pour servir d’introduction. 


Ce que l’on peut d’emblée constater, c’est que les neurosciences ont un point de vue très critique –quoique passionnant– sur les régimes amaigrissants.

Avez-vous jamais suivi un régime amaigrissant ? Ne serait-ce qu’une fois ? 
Rares sont ceux(celles) qui peuvent se vanter de n’en avoir jamais suivi un. Même quelques jours, après les fêtes.


Lire la suite de “Les régimes amaigrissants : qu’en pensent les neurosciences ?”