Les hormones : faites-en les alliées de votre poids

Les hormones jouent un rôle vital dans le fonctionnement de l’organisme et peuvent impacter sensiblement votre silhouette. Que ce soit en gain ou en perte de poids.

Cela, malgré vous et/ou à votre insu.

D’ailleurs, c’est pour quoi le calcul des calories est inefficace dans certains cas.

En fait, les hormones sont des substances actives qui transmettent différents signaux sous forme chimique en réponse à des stimulants. 

En d’autres termes, elles servent de messager entre les divers organes dont elles

  • régulent l’activité,
  • modifient les comportments.

Les hormones jouent un rôle essentiel dans le fonctionnement l’organisme et peuvent affecter sensiblement votre silhouette : en gain ou perte de poids

Ainsi, des taux élevés d’hormones peuvent favoriser la prise (ghréline, cortisol) ou la perte de poids (lettone).

Et, par conséquent, stimuler le métabolisme entier.

Aussi, pour garder votre ligne, la stratégie la plus efficace est de booster la synthèse des hormones amaigrissantes.

Lire la suite de “Les hormones : faites-en les alliées de votre poids”

Le sommeil fait maigrir : prenez-en soin

Le sommeil est l’une des méthodes les plus efficaces –cependant la moins utilisée– pour perdre du poids sans faire de régime. 

Et pourtant, il est naturel, excellent pour la santé et ne coûte rien…

Avez-vous parfois du mal à vous endormir et en profitez pour aller visiter le frigo ? Ou votre sommeil est-il insuffisant et vous vous réveillez affamée le lendemain ? 

En fait, il existe un lien entre le sommeil et le poids. Et dès lors, votre manque de sommeil affectera négativement vos comportements alimentaires : fringales, repas à des heures irrégulières, … 

Qui pis est, après une nuit raccourcie, vous aurez tendance à vous jeter sur les plats sucrés et gras afin de booster votre énergie et atténuer votre fatigue.

Le sommeil est essentiel pour la santé et pour perdre du poids. Il est important de se ménager une bonne nuit de sommeil pour en tirer tous les bienfaits.

La raison en est que, durant votre sommeil, l’organisme sécrète de la leptine, ou l’hormone de satiété.

Par contre, au réveil, il sécrète la ghréline qui est, elle, l’hormone de la faim.

En conséquence, lorsque vous dormez moins, votre taux de leptine baissera comparativement à votre taux de ghréline. D’où, au réveil, un appétit pour des aliments consistants …qui font grossir. 

Lire la suite de “Le sommeil fait maigrir : prenez-en soin”

Les coupe-faim : est-ce vraiment efficace ?

Les coupe-faim, souvent recherchés pour leur action expéditive en cas de surpoids, sont surtout appréciés de ceux(celles) qui n’en sont pas encore venu(e)s à bout de leur constante fringale.  

En effet, les coupe-faim, qui font les beaux jours de l’industrie pharmaceutique, sont la méthode la plus radicale de perdre du poids en obtenant des résultats immédiats, quasi-instantanés. 

Néanmoins, ceux(celles) qui en consomment ne cherchent pas tant à perdre du poids qu’à en finir avec leur faim incessante. Leur unique objectif étant de combattre leur obsession de manger et, en même temps, de maigrir vite, sans trop se préoccuper des moyens d’y parvenir. 

Les coupe-faim sont une façon mécanique de leurrer l’estomac en le remplissant de faux nutriments. Ils font aussitôt cesser l’envie de grignoter et, ainsi, réduisent les apports caloriques quotidiens. L’autre avantage est, bien sûr, de garder la ligne.

Les coupe-faim sont souvent forme de gélules, mais il existe aussi des coupe-faim naturels dans notre nourriture quotidienne.

Toutefois, ces avantages sont peu efficaces, car les coupe-faim n’agissent ni sur la faim elle-même ni sur ses causes. Leur action temporaire doit se renouveler aussi longtemps que demeure la fringale. Et, à long terme, leurs effets sur la santé sont désastreux. 

Lire la suite de “Les coupe-faim : est-ce vraiment efficace ?”

La gourmandise, l’ennemie du régime ?

La gourmandise, c’est paraît-il un vilain défaut, voire l’un des sept péchés capitaux. La gourmandise a donc mauvaise réputation. Et si vous l’êtes, vous risquez de brûler en enfer pour l’éternité ! 

En fait, n’importe qui peut être accusé de gourmandise dès que l’on fait preuve d’appétit. Car il y aura toujours quelqu’un pour vous le rappeler. 

Ce qui est pire dans ces cas-là, c’est moins le fait de montrer votre appétit que celui d’afficher du plaisir à manger ce qui vous est servi.

Si, en effet, vous aviez simplement un bon coup de fourchette, vous seriez considéré(e) comme un gros mangeur. C’est tout. En fait, ce qui est condamné –et condamnable– ici, c’est le plaisir que vous ressentez à manger.

La gourmandise est considérée comme un vilain défaut. Et pourtant, il n'en est rien. C'est simplement éprouver du plaisir à manger ce que l'on aime.

Vous serez jugé(e) de gourmandise pour ce plaisir –sans doute inconsciemment lié dans les esprits à la sexualité– car il est tabou.

Et c’est ainsi que la gourmandise se reliera dans votre esprit à la culpabilité

Lire la suite de “La gourmandise, l’ennemie du régime ?”

Régimes : Les 4 mythes sur la perte de poids

Régimes, signifie généralement limitation de la nourriture et perte de poids assurée. 

Tous les régimes sont conçus sur le même schéma. D’abord réduire les calories. Si ça ne marche pas, vous passerez aux exercices. Et si vous n’avez toujours pas perdu le moindre kilo, vous blâmerez la génétique et condamnerez les graisses. 

Néanmoins, que vous pensiez en termes de réduction des calories, élimination des graisses, capital génétique ou exercices, vous tombez dans le piège des plus grands mythes créés par l’industrie de l’amaigrissement. Car, non seulement ces inventions reposent sur une conception erronée du corps, mais pire encore, elles ne prennent en compte que les conséquences du mal au lieu d’en traiter les causes.

Régimes et exercices. Les exercices sont bon pour la santé mais ne font pas perdre du poids

Le corps n’est pas une machine que l’on règle ou ajuste ici ou là. Quant au poids, il n’est que le symptôme d’un problème plus profond. 

Lire la suite de “Régimes : Les 4 mythes sur la perte de poids”

Le sucre : comment s’en passer… et perdre du poids

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation. Quelle que soit la composition de nos repas, il en est part. Surtout depuis l’utilisation massive des « sucres libres », ceux qui sont rajoutés à tous les plats cuisinés. Il est donc incontournable. D’où une surconsommation de plus en plus aggravée. 

Présent dès notre naissance dans le lait maternel, et reconnu par nos papilles en tant que saveur agréable, le sucre est considéré sans danger. En outre, de par sa valeur énergétique, il est indispensable à l’organisme notamment au niveau des muscles, du foie et du cerveau. Néanmoins, en cas d’excès, il se transforme en graisses stockées un peu partout sur le corps, et parfois cause de maladies graves. 

Le sucre est omniprésent dans notre alimentation et reprenne un danger pour notre santé.

Le sucre n’est donc pas toujours un ami. 

Puisque nous en connaissons les méfaits, pourquoi n’arrêtons-nous pas d’en consommer ? 

Lire la suite de “Le sucre : comment s’en passer… et perdre du poids”

Perte de poids rapide : comment s’habituer à sa nouvelle image ?

Une perte de poids rapide peut présenter un danger souvent méconnu. En effet, comme nous l’avons vu dans l’article précédent, une perte de poids rapide peut causer une dissociation temporaire entre sa nouvelle apparence physique et son identité. Pour les ré-associer, un certain travail sur vos croyances, et bien sûr vos émotions, sera nécessaire.

L’enjeu est crucial parce que c’est là que se décide si oui ou non vous reprendrez le poids perdu.

Manger n’est pas anodin. Et manger plus que nécessaire l’est encore moins. Le rapport émotionnel à la nourriture remonte à la petite enfance. Pour certains, tout se passe bien. Pour d’autres, non. Si en plus la famille, la société et l’éducation s’en mêlent, c’est le début d’une longue suite de rapports mouvementés. Et en cas de perte de poids rapide, vous intervenez de façon brutale dans cet équilibre psychologique précaire.

Lire la suite de “Perte de poids rapide : comment s’habituer à sa nouvelle image ?”