Les oméga-3 pour maigrir durablement

Les omega-3 sont des acides gras polyinsaturés, ou « acides gras essentiels », car ils ne peuvent être fabriqués par l’organisme.

De fait, seule l’alimentation nous les procure.

C’est la raison pour laquelle ils jouent un rôle si important dans la perte –ou la prise– de poids.

Les omega-3 sont des acides gras polyinsaturés, ou « acides gras essentiels », car ils ne peuvent être fabriqués par l’organisme. Seule l’alimentation nous les apporte.

Les acides gras

En réalité, les omega-3 font partie –avec les omega-6 et 9– des acides gras qui constituent la base des lipides.

Toutefois, les lipides se distinguent entre 

acides gras saturés d’origine animale (mauvaises graisses)

acides gras insaturés (bonnes graisses) qui se divisent en 

  • mono-insaturés : omega-9 (riches en polyphénols et antioxydants naturels)
  • polyinsaturés : omega-3 et 6

Cependant, ils sont tous indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. 

Lire la suite de “Les oméga-3 pour maigrir durablement”

Le magnésium pour activer la perte de poids

Le magnésium est un nutriment –plus exactement un micronutriment– indispensable au bon fonctionnement de l’organisme. 

En fait, c’est un oligo-élément que l’on trouve dans divers aliments –dont le chocolat– et qui contribue à la santé des os, des muscles, du foie et des membranes cellulaires. 

Le magnésium est un oligo-élément que l’on trouve dans divers aliments –pas seulement dans le chocolat– et qui contribue à la santé des os, des muscles, du foie et des membranes cellulaires.

Les atouts du magnésium

Qui plus est, il

  • intervient dans la production d’énergie 
  • prend part à la synthèse des protéines et des acides nucléiques (ADN et ARN)
  • participe à de nombreuses réactions métaboliques et enzymatiques.

De fait, sans magnésium, l’organisme ne peut assimiler correctement les macronutriments (protéines, lipides, glucides).

D’ailleurs, des carences en magnésium peuvent occasionner de l’anxiété, des douleurs musculaires et de la fatigue. Sans compter les troubles cardio-vasculaires et les fractures osseuses.

La perte de poids

Mais savez-vous que le magnésium 

  • lutte contre le surpoids et l’obésité et 
  • facilite votre perte de poids ?

Lire la suite de “Le magnésium pour activer la perte de poids”

Les flavonoïdes pour vous aider à maigrir

Les flavonoïdes, vous connaissez ?

Certes, vous en avez probablement entendu parler du fameux French Paradox et/ou de leur contribution au maintien de la santé.

Toutefois, savez-vous qu’ils aident également à perdre du poids ?

De fait, c’est ce que montrent de nombreuses recherches, notamment pour la baisse de l’IMC (Indice de Masse Corporelle) chez les femmes.

En réalité, les flavonoïdes sont des pigments qui donnent leur coloration jaune, bleue, violette, rouge aux plantes et aux fruits. Leur couleur sert également à attirer les insectes pollinisateurs.

Les flavonoïdes sont des pigments qui donnent leur coloration aux plantes et aux fruits. Ce sont des nutriments (molécules) partout présents dans notre alimentation.

Les propriétés des flavonoïdes

En tout cas, ce sont des nutriments (molécules) partout présents dans notre alimentation, du chocolat noir au vin rouge en passant par les fruits, légumes et thé.

En effet, il en existe plus de 4000 répertoriés.

Par conséquent, ils sont consommés quotidiennement dans le cadre d’une alimentation équilibrée.  

En fait, ce sont des antioxydants qui stabilisent et piègent les radicaux libres (particules d’oxygène instable qui détruisent les molécules saines) causes du vieillissement accéléré des cellules.

Lire la suite de “Les flavonoïdes pour vous aider à maigrir”

Le chocolat pour maigrir : le bon plan ?

Le chocolat pour maigrir ?

C’est, pour la plupart d’entre nous un « non ».  

En effet, le chocolat est habituellement considéré comme un aliment particulièrement calorique. Sous-entendu, il fait grossir…

D’ailleurs, à l’approche des fêtes, les adeptes des régimes redoutent à l’avance ses prétendus effets désastreux sur leur ligne.

Au point de bêtement s’en priver !

Pourtant, il serait, selon certains, le parfait ingrédient pour mener à bien son régime amaigrissant. Pour d’autres, il ferait maigrir, en respectant, bien sûr, une bonne hygiène de vie.

Le chocolat pour maigrir, oui, …à condition d’en manger en petites quantités (comme du reste tous les aliments).

Le chocolat pour maigrir

De fait, le chocolat pour maigrir, oui, …à condition d’en manger en petites quantités (comme du reste tous les aliments). 

De plus, une étude américaine montre que, associé à une activité physique, 30 g de chocolat par jour (2 carrés) réduisent l’Indice de Masse Corporelle (IMC) et le tour de taille avec une perte de poids de 2 à 3 kg sur une période de 4 semaines. 

Lire la suite de “Le chocolat pour maigrir : le bon plan ?”

Les compléments alimentaires minceur : qu’en penser ?

Les compléments alimentaires minceur sont très prisés depuis quelques temps, car ils permettent non seulement de perdre du poids rapidement.

Et, si possible, sans faire de régime… 

Effectivement, ils peuvent être composés de

Et se présenter sous toutes les formes : gélules, comprimés, poudre ou ampoules. 

Toutefois, les compléments alimentaires en gélules sont les plus répandus. 

Quoi qu’il en soit, leurs propriétés nutritionnelles ou physiologiques les rend bénéfiques à la santé.

les compléments alimentaires minceur sont simplement des aliments riches en nutriments et dont l’objectif est de compléter l’apport nutritionnel de votre alimentation.

Cependant, ils sont soit 

  • critiqués pour les risques éventuels qu’ils représentent, soit 
  • appréciés pour les bienfaits qu’ils procurent.

En tout cas, ils ne laissent pas indifférents, notamment en raison de leur statut. 

En effet, les autorités sanitaires leur prêtent des propriétés thérapeutiques qui les assimilent à des médicaments. 

Par conséquent, pour s’en procurer, il faudrait se tourner vers un professionnel de la santé.

Or, la médecine conventionnelle ne prend pas en compte les maux chroniques qu’elle considère comme bénins.

De fait, cela crée un obstacle difficilement contournable en cas de choix d’auto-médication. D’où les critiques.

Lire la suite de “Les compléments alimentaires minceur : qu’en penser ?”

L’index glycémique : mieux que les calories ?

L’index glycémique (ou indice glycémique) mesure la vitesse d’assimilation d’un aliment. 

Et du coup, la vitesse de concentration de glucose dans le sang après son ingestion. 

En fait, il permet de comparer le pouvoir glycémiant de chaque aliment.

À l’origine, l’index glycémique (IG) a été établi afin d’aider les diabétiques à mieux contrôler leur alimentation.

En effet, les aliments à index glycémique élevé produit de fortes sécrétions d’insuline, une hormone qui déclenche la faim. 

Seulement, une grande quantité d’insuline dans le sang entraine le stockage du glucose alimentaire sous forme de graisse. Et donc, l’augmentation du poids.  

Bien sûr, les diététiciens se sont vite aperçus de l’astuce pour provoquer une perte de poids rapide chez leurs clients. 

L’index glycémique (ou indice glycémique) est la mesure de la vitesse d’assimilation d’un aliment. Et donc, la vitesse de concentration de glucose dans le sang après l’ingestion.

D’ailleurs, le calcul de l’index glycémique entre dans la composition de nombreux régimes amaigrissants dont le régime Miami et le régime Thonon. 

Pourquoi, est-il important de le calculer ?

De fait, en cas de régime, il fournit une bonne indication du taux de glycémie dans le sang. 

Cependant, lorsqu’ils sont élevés, ces taux causent

  • des pics de glycémie, ainsi que l’augmentation des triglycérides et du mauvais cholestérol (LDL). 
  • Qui plus est, ils sont généralement suivis d’une baisse rapide d’énergie qui pousse à absorber des aliments sucrés, riches en gras. 

Ainsi s’installe un cercle vicieux…  

Lire la suite de “L’index glycémique : mieux que les calories ?”

Maigrir à 50 ans, plus facile qu’on ne croit

Maigrir à 50 ans, et plus, paraît généralement plus dur, parce que l’on a tendance à prendre du poids au moment de la ménopause.

En effet, à la ménopause s’opère un dérèglement hormonal –accompagné de transformations physiologiques (bouffées de chaleurs, …), émotionnelles et psychologiques (libido, sautes d’humeurs)– qui modifie l’appétit et facilite la rétention d’eau.

D’où quelques kilos en trop (en moyenne 7kg).

Maigrir à 50 ans, et plus, paraît plus difficile, parce que l’on a tendance à prendre du poids au moment de la ménopause.

Qui plus est, la ménopause signe l’arrêt de l’hormone de croissance, la somatotrophine, responsable du maintien de la masse musculaire. 

Par conséquent, les muscles s’atrophient, avec une perte de volume et de force. Ce qui favorise l’accumulation des graisses.

Toutefois, pour ce qui est de maigrir à 50 ans, la ménopause est moins en cause que le début du vieillissement. 

Lire la suite de “Maigrir à 50 ans, plus facile qu’on ne croit”